Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les techniques et la globalisation au xxe siècle

 | 
Hilaire-Pérez Liliane
, 
Larissa Zakharova

Quatrième partie. Infrastructures globales et acteurs transnationaux

Techniques et géopolitique de la globalisation : les systèmes transnationaux de surveillance de l’environnement

Soraya Boudia

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet article porte sur le Global Environment Monitoring System avec l’objectif d’explorer la nature des liens qui peuvent unir techniques et globalisation. Promu à la fin des années 1960 dans le cadre de la genèse et de la mise en place d’un régime environnemental global, ce système qui implique aujourd’hui la collaboration de 140 pays est l’un des premiers systèmes techniques positionnés d’emblée par leurs promoteurs comme « global » ainsi que l’indique sa dénomination. Placé sous l’égide du Programme des Nations unies pour l’environnement, sa mission est de réunir et de traiter un ensemble de données issues de systèmes transnationaux d’observation des effets des activités humaines sur l’environnement et la santé : les pollutions des eaux douces et côtières, de l’air, la contamination des aliments, l’érosion des sols, les changements climatiques, la couche d’ozone, les gaz à effet de serre, la couverture de glace ainsi que la diversité biologique. Il s’appuie sur l’expertise et l’in...

Auteur

Historienne des sciences et des techniques, professeure de sociologie à l’université de Paris Descartes. Elle est membre du Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3), et chercheuse associée au centre Alexandre Koyré. Ses travaux portent sur les risques technologiques, sanitaires et environnementaux, et plus généralement sur les rapports entre expertise et politique. Elle a notamment publié, en collaboration avec Nathalie Jas, un numéro spécial de la revue History and Technology intitulé Risk and Risk Society in Historical Perspective (23 [4], 2007) et deux ouvrages collectifs Toxicants, Health and Regulation in the xxth Century (Pickering and Chatto, 2013) et Powerless Science: Science and Politics in a Toxic World (Berghan Books, 2014).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540