Version classiqueVersion mobile

Les techniques et la globalisation au xxe siècle

 | 
Hilaire-Pérez Liliane
, 
Larissa Zakharova

Troisième partie. La globalisation comme vecteur de l'innovation

La globalisation des techniques par la voie de la copie : droit à la santé et reverse engineering des médicaments au Brésil

Maurice Cassier et Marilena Correa

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La copie ou l’imitation des technologies inventées ailleurs constitue un mode essentiel de circulation et de diffusion des techniques jusqu’à l’échelle mondiale. Elle peut s’opérer de manière illicite dans le cas de la contrefaçon, dès lors que les inventions sont réservées par des droits de propriété intellectuelle sur le territoire d’accueil. Elle peut aussi intervenir de manière tout à fait licite lorsque les technologies ne sont pas revendiquées de manière privative par leur inventeur ou détenteur, qui renonce à exercer son droit de monopole ou qui les met volontairement à disposition des utilisateurs. Il en fut ainsi du vaccin pastorien contre la rage dont Louis Pasteur encouragea le transfert dans de nombreux pays dès qu’il lui apparut nécessaire de rapprocher les laboratoires de production des vaccins des personnes qui avaient été mordues pour hâter les inoculations et ne pas mettre en danger la vie des malades. Dans ce contexte, l’Institut Pasteur accueillit à Paris de nombr...

Auteurs

Sociologue et directeur de recherche au CNRS, travaille au Centre de recherche médecine, sciences, santé et société (CERMES3). Son programme de recherche explore les régimes d’appropriation des sciences, du vivant et des médicaments au XIXe et XXe siècle, notamment les tensions particulières qui se manifestent entre l’extension des formules de propriété exclusive et les catégories de biens communs et de biens publics. Il conduit depuis 2002 des travaux sur la globalisation des médicaments, particulièrement sur la copie et l’innovation pharmaceutiques au Brésil, en collaboration avec l’Institut de médecine sociale et la fondation Oswaldo Cruz à Rio de Janeiro.
Médecin et professeur de sociologie à l’Institut de médecine sociale de l’université de l’État de Rio de Janeiro (IMS/UERJ). Ses travaux portent sur la diffusion des technologies de reproduction humaine et la bioéthique. Elle poursuit depuis 2002 des recherches sur la production et la certification des médicaments génériques au Brésil dans le cadre de programmes de coopération qui associent l’Agence nationale de recherche sur le Sida et le ministère de la Santé du Brésil. Elle est également associée à la cellule Innovation de la fondation Oswaldo Cruz.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search