Version classiqueVersion mobile

Les techniques et la globalisation au xxe siècle

 | 
Hilaire-Pérez Liliane
, 
Larissa Zakharova

Deuxième partie. Maîtriser l'espace

Interes et impera… la coopération aéronautique et la survivance d’une industrie « nationale » en vue d’un marché global

David Burigana

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La coopération technologique est un moyen pour acquérir des connaissances techno-industrielles et technoscientifiques, d’une part indispensables à constituer une puissance industrielle indépendante à la condition de les réinventer et réadapter, de l’autre, utiles pour lancer le développement techno-industriel de son propre pays, mais aussi pour s’accréditer auprès d’un pays tiers en lui fournissant de la haute technologie. La technologie devient dans les deux cas, par l’entremise de la coopération, un but et un outil de politique étrangère. Cette typologie de coopération technologique est le premier cas que nous présentons dans un contexte de fortes tensions politico-idéologiques, celui de l’Union soviétique de l’entre-deux-guerres et de la politique d’indépendance menée par la Roumanie et la Yougoslavie pendant la guerre froide.

Toute coopération est un rapport de fausse égalité. Elle présente en fait un leader qui est doté de capacités techno-industrielles ou financières privilégié...

Auteur

Professeur d’histoire des relations internationales au Dipartemento di Scienze Politiche Giuridiche e Studi Internazionali de l’Università degli Studi di Padova, a obtenu un DEA (1997) en histoire contemporaine (Sorbonne-Paris IV) ; doctorat en histoire des relations internationales (università di Firenze) (2002) ; boursier (2005) de l’Institut d’histoire et d’études européennes de Strasbourg, professeur invité à Toulouse-Jean Jaurès (2010), boursier (2004-2006), assistant de recherche (2007-2011), maître de conférences (2011-2015) à l’università di Padova où il a été élu professeur (2015), chaire d’histoire de l’organisation internationale. Membre du conseil du Centro interuniveristario di ricerche e studi storico-militari et de la Società italiana di storia internazionale dont il a été secrétaire et trésorier (2012-2016) ; connaisseur de plusieurs archives privées et nationales en Belgique, France, Grande-Bretagne, Italie, Espagne et États-Unis, il est l’auteur de Armi e Diplomazia. L’Unione Sovietica e le origini della Seconda Guerra Mondiale (1919-39) (2006) ; avec Ch. Bouneau et A. Varsori, de Trends in Technological Innovation and the European Construction: The Emerging of Enduring Dynamics ? (2010) ; avec P. Deloge, de L’Europe des coopérations aéronautiques (2010). Il est en train de rédiger un ouvrage sur l’histoire politique et internationale de Airbus.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search