Version classiqueVersion mobile

Les affrontements

 | 
Jacqueline Sainclivier
, 
Frédérique Pitou

Troisième partie. Rituels

Un affrontement religieux feutré : la lecture de l’Avertissement pastoral de 1682 devant les consistoires

Didier Boisson

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 1er juillet 1682, l’assemblée extraordinaire du clergé de France, sur la proposition de l’archevêque de Paris François de Harlay de Champvallon, adresse aux protestants du royaume l’Avertissement pastoral de l’Église gallicane assemblée à Paris par l’autorité du roi à ceux de la religion prétendue réformée pour les porter à se convertir et à se réconcilier avec l’Église1. Dans ce texte, « à la fois onctueux et menaçant2 », les évêques de France cherchent à séduire les huguenots en les appelant « nos très chers frères ». Les prélats soulignent que les protestants sont « honorés par notre Père commun qui est dans le ciel […], et élevés par la même mère, qui est l’Église », Église qui est « pleine d’une très sainte et très sincère tendresse pour ses enfants » et qui « recherche » les réformés « comme ses enfants égarés ». Suivent ensuite des reproches, « la honte et même l’infamie d’une séparation si criminelle, si violente et si emportée », un schisme qui ne peut pas se justifier p...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search