Version classiqueVersion mobile

Les affrontements

 | 
Jacqueline Sainclivier
, 
Frédérique Pitou

Deuxième partie. Le jeu des acteurs

L’hôpital et ses religions. Pratiques conflictuelles dans les établissements de l’Assistance publique de Paris (1870-1914)

Hervé Guillemain

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi les très nombreux travaux consacrés à la loi de séparation des Églises et de l’État (1905) et au processus de laïcisation, peu ont été consacrés aux institutions hospitalières1. Pourtant la religion fut omniprésente à l’hôpital, pour des raisons historiques − l’héritage chrétien des fondations hospitalières −, et anthropologiques − l’hôpital est le lieu du guérir et du mourir, moments qui pour une large majorité de la population au xixe siècle relèvent autant de la croyance religieuse que de la science médicale. Pourquoi cette question historique de la religion à l’hôpital a-t-elle rencontré si peu d’intérêt notamment au sein du débat sur la laïcité française ? En premier lieu, la laïcisation des hôpitaux s’est réalisée le plus souvent progressivement et sans heurt notamment en province. C’est particulièrement vrai dans les villes dirigées par des municipalités radicales et socialistes, les plus attachées a priori au départ des sœurs2. Dans la plupart des régions, la laïcisati...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search