Version classiqueVersion mobile

Les affrontements

 | 
Jacqueline Sainclivier
, 
Frédérique Pitou

Deuxième partie. Le jeu des acteurs

Le maçon, l’échevin et l’aristocrate. Les ouvriers dans les affrontements sociaux et politiques à Nantes en 1789

Samuel Guicheteau

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’année 1789 est marquée, à Nantes comme dans toute la France, par l’enchaînement et l’aiguisement de multiples affrontements politiques et sociaux. À la fin du xviiie siècle, Nantes est une grande cité industrielle et de nombreux ouvriers y travaillent1. Si le terme « ouvrier » ou la seule mention du métier masquent la condition sociale exacte, certaines sources – notamment judiciaires – la livrent2. Toutefois, l’entrecroisement des aspects juridiques et sociaux jusqu’à l’abolition des corporations rend délicate l’appréhension du monde ouvrier. Pour nous, il se compose des salariés des manufactures, des compagnons de l’artisanat, ainsi que des chambrelans : c’est en ce sens que nous emploierons nous-même le terme « ouvrier ». Par ailleurs, sans les confondre, de nombreux maîtres du textile et de la confection deviennent façonniers3. En outre, tout en étant marqué par une forte diversité, liée à la multiplicité des activités, à la diversité des cadres de travail et à la hiérarchie d...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search