Version classiqueVersion mobile

Les affrontements

 | 
Jacqueline Sainclivier
, 
Frédérique Pitou

Première partie. Des conflits essentiels

L’affrontement gauche/droite à travers les grandes lois des législatures 1877-1885

Jean-François Tanguy

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Troisième République eut bien du mal à s’installer dans les faits, les institutions, les pratiques et les esprits. On ne prétend pas ici découvrir une vérité cachée. Il est possible que ce processus ait été toutefois quelque peu oublié, ou bien minoré par la suite. Dans un ouvrage, en partie travail historique, en partie pamphlet qui n’ose pas toujours dire son nom1, Fabrice Bouthillon a évoqué « l’illégitimité » de la République. Si l’on entend par « légitimité » une qualité qui serait conférée par on ne sait trop quel mandat du Ciel, la question ne mérite aucun débat. Si, en revanche, on veut signifier qu’à ses débuts, la République fut radicalement contestée par ses ennemis qui pouvaient prétendre représenter presque la moitié2 de la population française, on ne pourra que tomber d’accord et ce bref article veut être une contribution à la réflexion sur ce sujet3.

On sait comment une assemblée monarchiste incapable de fonder la monarchie réalisa en 1875 un compromis qui, à ses ye...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search