Version classiqueVersion mobile

Lyon dans la Seconde Guerre mondiale

 | 
Laurent Douzou
, 
Isabelle Von Bueltzingsloewen
, 
Hervé Joly
, 
et al.

Quatrième partie. Résister, survivre, souffrir

Introduction

Isabelle von Bueltzingsloewen et Laurent Douzou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette quatrième et dernière section est entièrement centrée sur le cas lyonnais avec la visée d’appréhender, au ras de la quotidienneté, le vécu de la population de cette grande ville en guerre. Cela supposait évidemment de faire des choix et le tour d’horizon qu’offrent les contributions ne pouvait être exhaustif, on y reviendra.

Parce que la ville de Lyon a été qualifiée de « capitale de la Résistance » par le général de Gaulle à l’occasion de sa venue le 14 septembre 1944, parce que Lyon fut effectivement le cœur névralgique de la Résistance de zone Sud et le siège de la Délégation générale de la France libre sous la direction de Jean Moulin, il était nécessaire de restituer l’activité clandestine qui s’y développa. Plutôt que de décrire par le menu l’économie d’ensemble d’une Résistance aujourd’hui assez bien connue1, Laurent Douzou a pris le parti d’insister sur ce dont la toile d’araignée clandestine fut redevable au terreau lyonnais, aux multiples atouts que présentait cette m...

Auteurs

Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lyon (Lumière Lyon 2) et membre du LARHRA. Outre sur le sort des populations « fragiles » dans la Seconde Guerre mondiale, ses travaux portent sur l’histoire de la psychiatrie et de l’évolution des formes de prise en charge de la maladie mentale aux XXe et XXIe siècles. À l’intersection de ces deux champs de recherche, elle a notamment publié L’Hécatombe des fous. La famine dans les hôpitaux psychiatriques français sous l’Occupation (Aubier, 2007 et Champs Flammarion, 2009).
Professeur d’histoire contemporaine à Sciences Po Lyon, membre senior de l’Institut universitaire de France et du LARHRA. Il travaille principalement sur l’histoire et la mémoire de la deuxième guerre mondiale et sur les sources orales. Parmi ses publications : La Résistance française : une histoire périlleuse, Seuil, Points Histoire, 2005 et Lucie Aubrac, Perrin, collection Tempus, 2012.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search