Desktop versionMobile Version

L'imaginaire de l'aviation pionnière

 | 
Stéphane Tison
, 
Françoise Lucbert

Troisième partie. Mutations symboliques

La souscription nationale de 1913 en faveur de l’aviation militaire suisse : portrait d’une technologie en pleine mutation symbolique

Christophe Simeon

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

« Des savants, des techniciens, au prix de patients labeurs, ont résolu le problème de l’aviation. Nous les admirons. Mais aussitôt les artisans des œuvres de la mort et de carnage accaparent au profit de leur idéal sanguinaire, la noble création de la science de l’homme1. »

Confrontée à un essoufflement du marché civil et à l’émergence du marché militaire, qui deviendra le principal débouché de cette branche industrielle à partir de 1912, l’aviation a connu, dans les dernières années de la Belle Époque, quelques transformations au niveau de sa représentation dans la société. D’un objet de spectacle et de liberté, cette technologie s’est peu à peu profilée comme un outil nécessaire à la défense nationale. Jusque-là sérieusement négligé par l’historiographie, ce glissement n’est de loin pas allé de soi, comme en témoigne la prise de position du Parti ouvrier socialiste lausannois mise en exergue. De vifs débats s’installent alors dans la société, que cela soit autour du principe même ...

Autor

Né en Suisse en 1979, Christophe Simeon a suivi son cursus universitaire à Lausanne. Lauréat en 2006 du prix de la faculté des Lettres pour son mémoire de licence, il a continué ses activités en histoire comme assistant et chargé de cours à l’université de Lausanne et l’École polytechnique fédérale de Lausanne. Ses recherches portent majoritairement sur l’histoire sociale et culturelle des technologies, avec un accent plus particulier sur l’introduction et le transfert des nouvelles technologies en Suisse, dans le domaine des transports. Il a notamment publié L’Envol manqué de l’aviation militaire suisse à la fin de la Belle Époque (1910-1914) (Neuchâtel, Alphil, 2008) et l’article « Transfert de technologie et conditions cadres : le rôle de la politique commerciale dans l’échec de l’industrie automobile suisse » (Traverse, 2010/3, p. 85-96).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search