Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imaginaire de l'aviation pionnière

 | 
Stéphane Tison
, 
Françoise Lucbert

Troisième partie. Mutations symboliques

Le ciel habité par les hommes : la technologie concurrente de la religion ?

L’exemple de l’aéronautique

Stéphane Tison

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des pionniers ou des précurseurs de l’aviation présentés comme des prophètes, des aviateurs décrits comme des anges, parmi lesquels quelques figures, telle celle de Mermoz qui conserve depuis les années 1930 le surnom d’archange… Aujourd’hui encore, l’histoire de l’aviation mêle souvent savoirs scientifiques voire érudits à un récit épique empreint de religiosité. Les historiens professionnels n’échappent pas toujours à cette fascination, comme le montre cet extrait d’une biographie récente de Jean Mermoz1, au demeurant fort intéressante : « Ainsi se tisse la légende d’un héros moderne qui, serviteur et prophète de la nouvelle religion de l’aviation, mobilise l’imaginaire d’une société et sert de surplomb à ses aspirations2. » C’est bien à l’orée du XXe siècle que s’est constituée, avec l’aviation, davantage d’ailleurs qu’avec d’autres innovations technologiques comme la locomotion automobile, une sorte de religion séculière aujourd’hui moins présente, mais dont l’émerveillement dem...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université du Maine, au Mans, et membre du Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258). Spécialiste des guerres de 1870-1871 et 1914-1918, il étudie les traumatismes de guerre sous l’angle collectif (commémorations) et individuel (traumatismes psychiques) ; il s’intéresse en particulier à l’interface entre les imaginaires guerriers et pacifiques. Il a publié : Comment sortir de la guerre ? Deuil, mémoire et traumatisme. 1870-1940, Presses universitaires de Rennes, 2011 ; Expériences de la folie. Criminels, soldats et patients en psychiatrie. XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2013 ; Du front à l’asile : 1914-1918, Alma, 2013 ; Paul d’Estournelles de Constant. Concilier les nations pour éviter la guerre (1878-1924), Presses universitaires de Rennes, 2015. Ses travaux portent également sur l’histoire culturelle de l’aviation, champ dans lequel il a publié des articles et l’ouvrage La Belle-Époque de la conquête de l’air… dans le sillage de Wilbur Wright (1903-1914), Société historique et archéologique du Maine, 2010. Il a co-dirigé le dossier « Les psychoses de l’arrière de la Grande Guerre au XXIe siècle » pour la revue Guerres mondiales et conflits contemporains (2015/1, no 257).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540