Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imaginaire de l'aviation pionnière

 | 
Stéphane Tison
, 
Françoise Lucbert

Première partie. L'effet Wright

Pionniers de la modernité ?

Braque, Picasso, les frères Wright, l’aviation et le bricolage

Claire Le Thomas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Votre Wilbourg Braque », signe Georges Braque dans une lettre envoyée en 1912 à son marchand, Daniel-Henry Kahnweiler. Ce sobriquet1, donné par Pablo Picasso à Braque, qui répliqua en surnommant son compagnon Orville, semble avoir une origine fortuite. Dans le journal Gil Blas du 14 novembre 1908, le compte rendu de la première exposition de Braque à la galerie Kahnweiler – celui-là même où Louis Vauxcelles inaugure l’emploi du terme « cube » pour qualifier la simplification géométrique mise en œuvre dans les toiles de Braque – se trouve juste au-dessus d’un article consacré au record de hauteur accompli par Wilbur Wright au Mans (fig. 1). Cette juxtaposition aurait donné l’idée à Picasso de rebaptiser son ami Wilbur, bien qu’il n’y ait pas de trace de l’utilisation d’un tel surnom avant 1912. Voici donc une anecdote qui pourrait relever d’un jeu sans conséquence, d’une de ces blagues d’atelier dont ces artistes étaient coutumiers. Pourtant, dans le contexte des débuts de la navig...

Auteur

Docteur en histoire de l’art contemporain et lauréate du prix du musée d’Orsay en 2010, Claire Le Thomas mène des recherches pluridisciplinaires au sein du Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (CNRS). Elle a enseigné aux universités de Paris Ouest et de Strasbourg, collaboré au site l’histoire par l’image (ressource pour les enseignants du secondaire) et participé à l’exposition du Musée éclaté de la presqu’île de Caen (28 juin-27 octobre 2013). Spécialiste du bricolage, elle a révélé dans Racines populaires du cubisme. Art savant et pratiques ordinaires de création (Presses du Réel, 2015) tout ce que l’invention des papiers collés et des constructions devait aux pratiques de bricolage de l’époque.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540