Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imaginaire de l'aviation pionnière

 | 
Stéphane Tison
, 
Françoise Lucbert

Première partie. L'effet Wright

Les vols de Wilbur Wright au Mans, la mesure de l’événement

Stéphane Tison

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 22 décembre 1918, lors de la pose de la première pierre du monument érigé place des Jacobins au Mans, à la mémoire de Wilbur Wright et des pionniers de l’aviation, Paul Painlevé, le mathématicien venu dix ans plus tôt assister aux vols, devenu depuis député, ministre de la Guerre et Président du Conseil en 1917, rappelle l’événement que les expériences de Wilbur Wright ont représenté en 19081 :

« Il y a un peu plus de dix ans, la nouvelle circulait à travers le monde, qu’il y avait au camp désormais fameux d’Auvours, un homme qui, le soir, au coucher du soleil, quand l’air était très calme, s’élevait à bord d’un oiseau artificiel, à quelques mètres du sol et décrivait au-dessus du camp des cercles immenses. Et des milliers de pèlerins passionnés traversaient l’Europe, traversaient l’Atlantique pour venir contempler de leurs yeux le miracle, le rêve millénaire enfin réalisé : un être humain volant à travers l’espace.
Aujourd’hui, le passage d’un avion est pour nous un événement bana...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université du Maine, au Mans, et membre du Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258). Spécialiste des guerres de 1870-1871 et 1914-1918, il étudie les traumatismes de guerre sous l’angle collectif (commémorations) et individuel (traumatismes psychiques) ; il s’intéresse en particulier à l’interface entre les imaginaires guerriers et pacifiques. Il a publié : Comment sortir de la guerre ? Deuil, mémoire et traumatisme. 1870-1940, Presses universitaires de Rennes, 2011 ; Expériences de la folie. Criminels, soldats et patients en psychiatrie. XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2013 ; Du front à l’asile : 1914-1918, Alma, 2013 ; Paul d’Estournelles de Constant. Concilier les nations pour éviter la guerre (1878-1924), Presses universitaires de Rennes, 2015. Ses travaux portent également sur l’histoire culturelle de l’aviation, champ dans lequel il a publié des articles et l’ouvrage La Belle-Époque de la conquête de l’air… dans le sillage de Wilbur Wright (1903-1914), Société historique et archéologique du Maine, 2010. Il a co-dirigé le dossier « Les psychoses de l’arrière de la Grande Guerre au XXIe siècle » pour la revue Guerres mondiales et conflits contemporains (2015/1, no 257).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540