Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'imaginaire de l'aviation pionnière

 | 
Stéphane Tison
, 
Françoise Lucbert

Introduction

Françoise Lucbert et Stéphane Tison

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le conte de fée n’existera bientôt plus : il faudra trouver autre chose. On se meut maintenant dans les airs, et l’admirable épopée que nous vivons en ce moment finira par une chose toute naturelle et que nos enfants et nos petits-enfants trouveront très simple : celle de voler et de planer dans l’espace. Et déjà les petits qui auront reçu aujourd’hui des cadeaux ou de méchantes verges ne s’étonneront plus que l’honnête et bon vieillard ait pu franchir les airs comme cela, avec sa hotte toute pleine : ils se figureront tout naturellement que le Bonhomme Noël s’est servi d’un ballon dirigeable ou d’un aéroplane. Et l’un d’eux dira tout haut à sa maman, en lui montrant la Ville-de-Bordeaux [le dirigeable] : “Alors, c’est avec ça que Noël est venu près de notre cheminée”1 ? »

C’est ainsi que le quotidien à grand tirage Le Matin présente le « Salon prodige » qu’est la première exposition aéronautique de l’histoire, en annexe du Salon de l’Automobile au Grand Palais à Paris, inauguré la...

Auteurs

Professeure d’histoire de l’art au département des Sciences historiques de l’université Laval à Québec, Françoise Lucbert s’intéresse à la critique d’art, à l’histoire des expositions, aux rapports entre la littérature et les autres arts, de même qu’aux relations artistiques entre la France et les autres pays européens. Elle a publié des ouvrages et articles sur ces sujets et dirige une collection sur la critique d’art aux Presses universitaires de Rennes. Elle a réalisé des expositions en collaboration avec des musées en France, en Espagne et en Chine : La Section d’or 1912-1920-1925 (2000), Roger de La Fresnaye (1885-1925). Cubisme et tradition (2005), Gustave Kahn (1859-1936), écrivain symboliste et critique d’art (2006) et Avion, aviateur, aviation. Cent ans de fascination pour la conquête de l’air (2008). Ses travaux actuels portent sur les prolongements européens du cubisme au cours des années 1920.
Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université du Maine, au Mans, et membre du Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258). Spécialiste des guerres de 1870-1871 et 1914-1918, il étudie les traumatismes de guerre sous l’angle collectif (commémorations) et individuel (traumatismes psychiques) ; il s’intéresse en particulier à l’interface entre les imaginaires guerriers et pacifiques. Il a publié : Comment sortir de la guerre ? Deuil, mémoire et traumatisme. 1870-1940, Presses universitaires de Rennes, 2011 ; Expériences de la folie. Criminels, soldats et patients en psychiatrie. XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2013 ; Du front à l’asile : 1914-1918, Alma, 2013 ; Paul d’Estournelles de Constant. Concilier les nations pour éviter la guerre (1878-1924), Presses universitaires de Rennes, 2015. Ses travaux portent également sur l’histoire culturelle de l’aviation, champ dans lequel il a publié des articles et l’ouvrage La Belle-Époque de la conquête de l’air… dans le sillage de Wilbur Wright (1903-1914), Société historique et archéologique du Maine, 2010. Il a co-dirigé le dossier « Les psychoses de l’arrière de la Grande Guerre au XXIe siècle » pour la revue Guerres mondiales et conflits contemporains (2015/1, no 257).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540