Version classiqueVersion mobile

L'image d'archives

 | 
Matthias Steinle
, 
Julie Maeck

Cinquième partie. Autour d'images (d'archives) : expérimentation et performance

Save as Draft : collecter, référencer et commenter des représentations du changement climatique

Joffrey Becker, Aurélien Gamboni, Axel Meunier, Simon Ripoll-Hurier et Sandrine Teixido

Texte intégral

1Le collectif interdisciplinaire Save as Draft tire son nom d’un profond intérêt pour l’enregistrement des représentations au moment où elles se constituent. La fonction « enregistrer comme brouillon » d’un éditeur de texte permet de sauver provisoirement un document pour le terminer, l’envoyer ou le publier plus tard. De même, Save as Draft s’est attaché à constituer le brouillon comme matériau à collecter, archiver et explorer dans une dynamique des représentations, afin que de nouvelles puissent apparaître.

  • 1 Voir l’article de Valérie Pihet du présent ouvrage, p. 257-258.

2En 2010, il a mené une première enquête auprès d’experts concernés par les questions liées au changement climatique. Il s’agissait dans un premier temps de mieux saisir les enjeux complexes associés à ces questions afin d’intervenir, dans un second temps, lors de la simulation de négociations internationales sur le climat « Copenhague : Et si ça s’était passé autrement », conduite à l’Institut d’études politiques de Paris en juin 2011. Lors de cet événement, près de 200 élèves allaient devoir rejouer les négociations qui avaient abouti à l’échec du sommet de Copenhague en 20091.

3S’appuyant sur un réseau mêlant observateurs, caméras embarquées, microphones, tablettes cartographiques, chronomètres, appareils photographiques, carnets, mais aussi sur la récupération de la documentation interne, des différentes versions du texte négocié (appelé draft) et des brouillons réalisés lors de la simulation, ces techniques devaient permettre à la fois de documenter le cours des événements, et de prendre en considération les échanges verbaux et non-verbaux, la focalisation sur certains objets (tangibles ou conceptuels).

4L’enquête a abouti à la constitution d’un fonds documentaire comprenant plusieurs dizaines d’heures de film et de son, près d’un millier d’images, quelques centaines de pages d’écriture, de dessins et de cartes.

5 Save As Draft a cherché à retrouver les conditions qui rendent ces représentations opératoires, en considérant à la fois les mondes vécus dans lesquels elles sont généralement prises et les espaces où elles agrègent des publics. Cette tentative d’extraire les représentations des mondes d’où elles tirent leur existence et leur pouvoir, pour ensuite les déplacer et les y réinsérer visait à faire émerger de nouvelles médiations et de nouvelles représentations liées aux enjeux climatiques.

6Ensuite, et jusqu’en 2013, Save As Draft s’est attaché à identifier les modalités d’existence et les régimes d’énonciation du changement climatique. Il s’est intéressé notamment aux pratiques situées qui lui donnent corps, par un travail d’enquête et de collecte qui a fourni la matière d’un travail plus large sur les formes de diffusion de la recherche.

7Le collectif a ainsi expérimenté autour des conditions d’activation et de circulation des représentations liées au climat, en tentant de donner à voir et à sentir les enjeux qu’elles véhiculent par le biais de performances, de films ou d’édition.

8Comme le texte que vous êtes en train de lire.

9Au-delà d’un seul commentaire sur les images, ou d’une seule critique des constructions (oserait-on dire sociales) d’une réalité qui pour beaucoup reste encore imperceptible, nous témoignons de la grande difficulté de transcrire et de rendre intelligible les agencements subjectifs subtils qui leur sont associés.

10Save As Draft est donc le témoignage d’une expérience.

11Cette expérience, où se croisent médiations, archives et publics, forme l’occasion d’une réflexion particulière sur la performativité des « choses ».

12Le changement climatique nous impose de bricoler nos propres protocoles d’expérimentation, par essais et erreurs, en mettant ensemble documents et expériences à l’épreuve de votre lecture.

Illustration 1. – Storyboard de Please Help the World, film de Mikkel Blaabjerg Poulsen présenté lors de la cérémonie d’ouverture du sommet de Copenhague (COP15). Document numérique/7 décembre 2009.

13La question : qu’a-t-on besoin d’apprendre pour se saisir du problème du changement climatique quand on n’est pas climatologue ? Ni chef d’une équipe de délégués nationaux à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Ni militant écologiste, etc.

141# Le grand public, c’est pas son problème l’existence du changement climatique//s’il est d’origine humaine//s’il est dans le cours des choses.

152# Ne pas se laisser entraîner sur le terrain de la prise de conscience.

Illustration 2. – Un étudiant jouant le rôle d’un représentant d’ONG déguisé en ours. Photographie numérique couleur/9 juin 2011 19 h 08.

163# Ne pas faire avancer les agendas des experts qui savent très bien où sont leurs intérêts.

174# En échange, on ne met pas en doute leur compétence. Quand même il y des limites à notre prétention…

Illustration 3. – Extrait du protocole d’enquête distribué à chaque observateur pour la simulation. Document numérique/Huit pages au format A4/22 mai 2011.

18Se faire notre propre agenda.

19Le changement climatique n’existe pas, en général, comme ça, dans la nature… Ça peut être mal interprété ce que je dis, mais il y a un artifice là-dedans, un truc de magicien pour que quelque chose d’aussi énorme puisse apparaître et disparaître aussi facilement.

Illustration 4. – Projection du film Home de Yann Arthus Bertrand dans l’amphithéâtre Émile Boutmy/IEP de Paris. Photographie numérique couleur/Nuit du 9 au 10 juin 2011.

20Nous, ce qu’on préfère : rencontrer les gens qui l’ont vu, le changement climatique… Parce qu’en parlant avec les gens qui l’ont vu, on s’est rendu compte qu’ils ne restent pas là à rien faire.

21Comprendre ce qu’ils fabriquent.

Illustration 5. – Dessins faits par Sandrine Bony lors d’un entretien au Laboratoire de météorologie dynamique/Paris. Stylo bleu sur feuille A4 quadrillée/14 avril 2011.

22Peut-être il n’y a pas tant d’informations à ingurgiter quand il s’agit de questions scientifiques. Ne pas s’inquiéter du nombre de trucs qu’il faudrait savoir avant de pouvoir ouvrir son bec.

23Pendant l’enquête : écouter les experts sous l’angle de la performativité de leur langage (J. L. Austin).

Illustration 6. – Extrait de transcription de l’entretien conduit auprès de Justin Ginetti à Genève. Document numérique, une page au format A4/27 mars 2013.

24Quand ils disent « le changement climatique ceci, le changement climatique cela » : ils ne sont pas en train de constater quelque chose qui peut être vrai ou faux… Ils sont en train de proposer un monde où le changement climatique fait ceci ou cela.

25Peut-être que c’est ça qu’ils font. Saisir la chance que, peut-être, ce soit ça qu’ils font…

Illustration 7. – Photogrammes extraits de la séquence intitulée Le Calcul, enregistrée à l’IEP de Paris. Vidéo numérique, 11 minutes/9 juin 2011 22 h 24.

26Une fois on a été témoin d’une situation où le changement climatique s’est présenté comme une entité naturelle douée d’une action autonome.

27Toutes les conditions étaient réunies.

Illustration 8. – Quotas de réduction des émissions de CO2, brouillon de Hermine Durand (déléguée du Vénézuela). Stylos de différentes couleurs sur feuille A4 imprimée, portant la mention « NOTE DU SECRÉTARIAT » – 9 juin 2011.

28Ce dessin est celui qui est réalisé pendant la séquence de l’illustration 7.

29Provoquer des situations. Dans l’idéal inattendues.

Illustration 9. – Dessin fait par Philippe Rekacewicz, cartographe, lors d’un entretien réalisé par visioconférence. Photogramme/Feutre noir sur feuille A4 quadrillée/11 février 2013.

30Enregistrer une scène qui n’aurait pas due être enregistrée. Collecter des tas de documents en relation avec le changement climatique.

31Ça ne suffit pas.

Illustration 10. – Présentation de la séquence intitulée Le Calcul aux participants de la simulation dans l’amphithéâtre Émile Boutmy/IEP de Paris. Photogramme/10 juin 2011.

32Nous (là, sur la scène) essayons de créer avec ça une situation en rapport avec là où nous intervenons, les gens qui se retrouvent face à nous… qui attendent tout autre chose la plupart du temps.

33Tester les conditions qui rendent un document actif.

34Apprendre à circuler entre des représentations très différentes du changement climatique, de l’équation mathématique au film catastrophe.

Illustration 11. – Relevé des trajets d’Arthur Cheysson (délégué de l’Inde) entre 10 h 46 et 11 h 19/réunion avec les délégués du Brésil et de la Chine. Stylo quatre couleurs sur plan imprimé au format A4/8 juin 2011.

Illustration 12. – Photogramme extrait de la performance d’ouverture de la simulation reprenant les dessins réalisés par Sandrine Bony/IEP de Paris. Feutre noir sur papier transparent, table lumineuse, vidéo numérique/8 juin 2011.

35Une petite fille paniquée ne peut sauver son ours en peluche ; il est avalé par la Terre qui se fend d’une crevasse géante → image montrée aux délégués au début du sommet de Copenhague pour leur faire prendre conscience.

36Notre agenda c’est gagner un peu de pouvoir de spectateur. Le spectateur peut juste passer d’une représentation à l’autre, en dresser une cartographie.

37En arrivant à passer d’un truc à l’autre alors là, oui, on apprend quelque chose sur le changement climatique.

Illustration 13. – Extrait d’un échange entre les délégués de l’inde et des Maldives pendant la simulation/IEP de Paris. Document imprimé de 203 pages intitulé Cahier de transcription/17 février 2012.

38Se fabriquer des outils de navigation.

Notes

1 Voir l’article de Valérie Pihet du présent ouvrage, p. 257-258.

Table des illustrations

Légende Illustration 1. – Storyboard de Please Help the World, film de Mikkel Blaabjerg Poulsen présenté lors de la cérémonie d’ouverture du sommet de Copenhague (COP15). Document numérique/7 décembre 2009.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Légende Illustration 2. – Un étudiant jouant le rôle d’un représentant d’ONG déguisé en ours. Photographie numérique couleur/9 juin 2011 19 h 08.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 139k
Légende Illustration 3. – Extrait du protocole d’enquête distribué à chaque observateur pour la simulation. Document numérique/Huit pages au format A4/22 mai 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 318k
Légende Illustration 4. – Projection du film Home de Yann Arthus Bertrand dans l’amphithéâtre Émile Boutmy/IEP de Paris. Photographie numérique couleur/Nuit du 9 au 10 juin 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 86k
Légende Illustration 5. – Dessins faits par Sandrine Bony lors d’un entretien au Laboratoire de météorologie dynamique/Paris. Stylo bleu sur feuille A4 quadrillée/14 avril 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 259k
Légende Illustration 6. – Extrait de transcription de l’entretien conduit auprès de Justin Ginetti à Genève. Document numérique, une page au format A4/27 mars 2013.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 434k
Légende Illustration 7. – Photogrammes extraits de la séquence intitulée Le Calcul, enregistrée à l’IEP de Paris. Vidéo numérique, 11 minutes/9 juin 2011 22 h 24.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 189k
Légende Illustration 8. – Quotas de réduction des émissions de CO2, brouillon de Hermine Durand (déléguée du Vénézuela). Stylos de différentes couleurs sur feuille A4 imprimée, portant la mention « NOTE DU SECRÉTARIAT » – 9 juin 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 298k
Légende Illustration 9. – Dessin fait par Philippe Rekacewicz, cartographe, lors d’un entretien réalisé par visioconférence. Photogramme/Feutre noir sur feuille A4 quadrillée/11 février 2013.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 78k
Légende Illustration 10. – Présentation de la séquence intitulée Le Calcul aux participants de la simulation dans l’amphithéâtre Émile Boutmy/IEP de Paris. Photogramme/10 juin 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Légende Illustration 11. – Relevé des trajets d’Arthur Cheysson (délégué de l’Inde) entre 10 h 46 et 11 h 19/réunion avec les délégués du Brésil et de la Chine. Stylo quatre couleurs sur plan imprimé au format A4/8 juin 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 201k
Légende Illustration 12. – Photogramme extrait de la performance d’ouverture de la simulation reprenant les dessins réalisés par Sandrine Bony/IEP de Paris. Feutre noir sur papier transparent, table lumineuse, vidéo numérique/8 juin 2011.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 73k
Légende Illustration 13. – Extrait d’un échange entre les délégués de l’inde et des Maldives pendant la simulation/IEP de Paris. Document imprimé de 203 pages intitulé Cahier de transcription/17 février 2012.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46552/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 273k

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search