Version classiqueVersion mobile

L'image d'archives

 | 
Matthias Steinle
, 
Julie Maeck

Remerciements

Texte intégral

1La genèse de cet ouvrage se situe à l’automne 2012 au sein de l’Université Libre de Bruxelles, où s’est tenu un colloque international et interdisciplinaire, intitulé Définir/Devenir une image d’archives. Cette rencontre a été pensée et organisée avec Valérie Pihet et Vincent Lowy. Par son soutien, son amitié et son éclairage, Valérie Pihet a été une merveilleuse compagnonne de route, présente à toutes les étapes du parcours, du colloque au livre. Nous saluons également l’imparable efficacité de Sylvie Rollet qui a grandement contribué, tant sur le plan logistique que théorique, au bon déroulement de ces journées de réflexion et d’échanges.

2Sur le chemin menant au livre, l’objectif n’était pas tant de passer de l’oral à l’écrit que de tenter de refléter la richesse des discussions et des débats, parfois vifs, qui ont suivi les communications. Nous exprimons notre gratitude aux auteur(e)s d’avoir accepté de retravailler leurs textes en suivant le fil de nos nouvelles interrogations. Nous sommes également reconnaissants au quatuor d’historiens – Marc Ferro, Sylvie Lindeperg, Pierre Sorlin et Laurent Véray – d’avoir accepté de se prêter au jeu de nos questions et de revenir sur la trajectoire qui les a menés à travailler sur et avec les images d’archives.

3Un grand merci à Perrine Val pour sa contribution à la retranscription des entretiens, à Martine Floch pour la traduction de l’allemand vers le français et sa participation à la relecture des épreuves, ainsi qu’à Gil Bartholeyns pour sa relecture critique de l’introduction. L’œil cosmique de Kai Pelka est à l’œuvre en couverture. Mille mercis pour cette création originale et pour le soin apporté à l’ensemble des iconographies publiées dans cet opus.

4Remerciements non moins appuyés à l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel (IRCAV), et tout particulièrement à Laurent Creton qui a soutenu le projet dès le début ainsi qu’à Jean-Pierre Bertin-Maghit qui a contribué à sa finalisation. Nous exprimons notre reconnaissance à Mathieu Stoll et au Service interministériel des Archives de France, lequel a également contribué au financement de cette publication.

5Nous remercions chaleureusement Patrice Marcilloux d’avoir accueilli l’ouvrage dans sa collection, ainsi que Pierre Corbel, Camille Soufflet, et toute l’équipe des Presses universitaires de Rennes.

6Enfin, un ouvrage en devenir s’invite souvent dans la sphère intime. Merci à Conny et Yann pour leur patience, leur générosité et leur présence sans faille.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search