Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

De l'honneur et des épices

 | 
Dominique Le Page

Cahier d'illustrations

Texto completo

Carte 1. – Chambres des comptes attestées au Moyen Âge (XIVe-XVe siècles).

Figure 1. – Évolutions tendancielles des pourcentages de sorties selon le mode. Bernard Courbot.

Figure 2. – Taux d’accroissement des prix d’offices de 1555 à 1786 (régression exponentielle). Bernard Courbot.

1Les données recueillies ont été complétées avec celles de Jean Meyer pour le XVIIIe siècle. Le graphique ci-dessus montre l’évolution des prix pour les « Maîtres » et « Auditeurs », catégories dont les effectifs permettent des résultats significatifs. Une périodisation optimale permet de donner par période des taux d’accroissement de prix par régression exponentielle ; le coefficient de détermination R ² permet d’estimer l’adéquation de la courbe avec les prix (de 0 à 1).

Figure 3. – Évolution du prix des offices pour les auditeurs et les maîtres. Bernard Courbot.

2L’utilisation de logarithmes pour les prix permet une meilleure visualisation des évolutions : un taux d’accroissement constant sur une période se traduit sur le graphique par un segment de droite. Le coefficient R (variant entre 0 et 1) estime l’ajustement entre les données et la courbe.

Figure 4. – Évolution détaillée des logarithmes des prix d’offices de maîtres au XVIIe siècle. Bernard Courbot.

Figure 5. – Évolution détaillée des logarithmes des prix d’offices d’auditeurs au XVIIe siècle. Bernard Courbot.

Figure 6. – Âge moyen à la réception selon le titre et l’époque d’entrée. Bernard Courbot.

Figure 7. – Comparaison des répartitions des âges des maîtres et auditeurs en exercice. Bernard Courbot.

3La répartition est donnée ici en quartiles. Pour chaque année, la zone verte correspond aux âges des 25 % les plus jeunes, la zone bleue aux 25 % médians inférieurs, la zone bordeaux aux 25 % médians supérieurs et la violette aux 25 % les plus âgés. La zone colorée prise verticalement s’étend donc du plus jeune au plus âgé, chaque couleur prise séparément donnant l’étendue des âges d’un quart de la population ; une grande hauteur colorée indique donc une grande variabilité des âges pour l’année étudiée.

Figure 8. – Boîtes de dispersion pour chaque titre des durées en années des carrières. Bernard Courbot.

4Étude globale : L’étude porte sur les 97 % cas connus. Lorsque la date de la lettre de réception n’est pas connue (5,9 % des cas), le début de carrière a été pris à la date de la lettre de provision. Les boîtes de dispersion divisent la population en quatre parts de même effectif. À partir de la droite, le premier rectangle (jaune clair) indique les durées pour les 25 % les plus courtes, puis en jaune vif et en vert clair pour les 25 % suivantes, puis en vert foncé les 25 % les plus longues ; la durée médiane se situe donc sur la barre entre jaune vif et vert pâle.

Figure 9. – Répartition globale des durées des mandats des auditeurs selon le mode de sortie. Bernard Courbot.

Figure 10. – Répartition globale des durées des mandats des maîtres selon le mode de sortie. Bernard Courbot.

Figure 11. – Boîtes de dispersion des durées des mandats d’auditeurs selon la période. Bernard Courbot.

Figure 12. – Boîtes de dispersion des durées des mandats des maîtres selon la période. Bernard Courbot.

Figure 13. – Durée de renouvellement total et partiel des auditeurs. Bernard Courbot.

5Année par année, on établit la durée nécessaire pour que le corps (auditeurs ou maîtres) se renouvelle à 100 % (bleu), 90 % (rose), 75 % (rouge), 50 % (i. e. durée médiane en orange) et 25 % (vert).

Figure 14. – Durée de renouvellement total et partiel des maîtres. Bernard Courbot.

6Les structures en dents de scie sont évidemment semblables (entrée en fonction d’officiers qui auront une longue carrière) mais la structure globale des temps de renouvellement des corps des maîtres est moins hachée, avec cependant une chute très nette entre 1650 et 1680, période qui voit au contraire un pic pour les auditeurs. Ces différences entre les deux corps montrées ci-dessous pour un renouvellement à 90 % (afin d’éviter le poids des éléments exceptionnels) apparaissent pour tous les taux de renouvellement.

Figure 15. – Évolutions comparée des temps de renouvellement à 90 % des auditeurs et maîtres. Bernard Courbot.

Figure 16. – Évolution des prix au Parlement de Bretagne. Bernard Courbot.

Índice de ilustraciones

Leyenda Carte 1. – Chambres des comptes attestées au Moyen Âge (XIVe-XVe siècles).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-1.jpg
Archivo image/, 446k
Leyenda Figure 1. – Évolutions tendancielles des pourcentages de sorties selon le mode. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-2.jpg
Archivo image/, 189k
Leyenda Figure 2. – Taux d’accroissement des prix d’offices de 1555 à 1786 (régression exponentielle). Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-3.jpg
Archivo image/, 342k
Leyenda Figure 3. – Évolution du prix des offices pour les auditeurs et les maîtres. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-4.jpg
Archivo image/, 390k
Leyenda Figure 4. – Évolution détaillée des logarithmes des prix d’offices de maîtres au XVIIe siècle. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-5.jpg
Archivo image/, 203k
Leyenda Figure 5. – Évolution détaillée des logarithmes des prix d’offices d’auditeurs au XVIIe siècle. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-6.jpg
Archivo image/, 145k
Leyenda Figure 6. – Âge moyen à la réception selon le titre et l’époque d’entrée. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-7.jpg
Archivo image/, 97k
Leyenda Figure 7. – Comparaison des répartitions des âges des maîtres et auditeurs en exercice. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-8.jpg
Archivo image/, 213k
Leyenda Figure 8. – Boîtes de dispersion pour chaque titre des durées en années des carrières. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-9.jpg
Archivo image/, 131k
Leyenda Figure 9. – Répartition globale des durées des mandats des auditeurs selon le mode de sortie. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-10.jpg
Archivo image/, 168k
Leyenda Figure 10. – Répartition globale des durées des mandats des maîtres selon le mode de sortie. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-11.jpg
Archivo image/, 162k
Leyenda Figure 11. – Boîtes de dispersion des durées des mandats d’auditeurs selon la période. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-12.jpg
Archivo image/, 77k
Leyenda Figure 12. – Boîtes de dispersion des durées des mandats des maîtres selon la période. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-13.jpg
Archivo image/, 72k
Leyenda Figure 13. – Durée de renouvellement total et partiel des auditeurs. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-14.jpg
Archivo image/, 255k
Leyenda Figure 14. – Durée de renouvellement total et partiel des maîtres. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-15.jpg
Archivo image/, 256k
Leyenda Figure 15. – Évolutions comparée des temps de renouvellement à 90 % des auditeurs et maîtres. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-16.jpg
Archivo image/, 128k
Leyenda Figure 16. – Évolution des prix au Parlement de Bretagne. Bernard Courbot.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/46304/img-17.jpg
Archivo image/, 370k

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540