Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'espace du diocèse

 | 
Florian Mazel

Territorium non facere diocesim…

Conflits, limites et représentation territoriale du diocèse (ve-xiiie siècle)1

Michel Lauwers

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je propose, dans les pages qui suivent, quelques réflexions sur la représentation du diocèse comme territoire dans l’Occident du Moyen Âge. Le propos nécessite un détour par des périodes anciennes, notamment celle de la formation des diocèses au sein du monde antique. La notion même de diocèse renvoie en un sens à la réalité territoriale. Or celle-ci structurait l’Empire romain, caractérisé par une organisation sociale ancrée sur la cité. Quels que fussent, dans la pratique, les écarts par rapport aux modèles et les aménagements d’une telle organisation, il se développa indéniablement, dans la Rome antique, une forte idéologie territoriale, que manifeste l’une des étymologies alors reconnues au mot territorium. Selon les juristes, le territorium était, en effet, l’espace bien délimité autour de la cité à l’intérieur duquel les magistrats avaient le droit d’imposer et, si nécessaire, de chasser par la crainte, d’où l’étymologie qu’ils développent : territoriumterreo2. Une telle im...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540