Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Prendre possession du territoire

Marine, science et technique : la navalisation de l’Europe

Sylviane Llinares

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mer comme paradigme de la puissance

Dans son testament politique le cardinal de Richelieu a présenté « l’intérêt que le roi a d’être puissant sur la mer ». Il établit une analyse géopolitique des forces en Europe rappelant que les vrais titres de la domination des mers sont la force et non la raison. La nature offrant « l’empire de la mer » à la France, le cardinal explique comment en user et déployer des flottes de guerre, composées de navires bien typés et adaptés aux espaces maritimes, tels le vaisseau rond de la mer océane et la galère du Levant (Dessert, 1990). Il termine son propos par l’évocation chiffrée de la dépense, forcément conséquente, mais qui à ses yeux n’est rien comparée aux avantages que la puissance maritime apporte et dont le commerce est une dépendance, ce que l’opulence hollandaise atteste sans contredit en ce premier XVIIe siècle. La montée en puissance des enjeux maritimes aussi bien en termes de flux que de ressources s’observe donc au cours de l’époque m...

Auteur

Professeur des universités en histoire moderne à l’université de Bretagne-Sud (CERHIO CNRS UMR 6258) et directrice du GIS Histoire et sciences de la mer CNRS InSHS. Ses recherches portent sur les politiques maritimes et les cultures techniques maritimes aux XVIIe et XVIIIe siècle en Europe.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540