Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Prendre possession du territoire

Technique et science militaires dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Émilie d’Orgeix

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Appliquer les termes de science et de technique à l’art de la guerre à l’époque moderne appelle deux préalables. Le premier est la nécessité de rester conscient de l’inadéquation de la périodisation classique moderne établie entre Renaissance et Lumières. Du point de vue des sciences et des techniques, l’art de la guerre se développe en fonction de périodisations qui lui sont propres. Ainsi, le passage de la période moderne à la période contemporaine n’engage pas de réelle rupture ou de discontinuité. Pour exemple, les modèles de forts maritimes développés par Marc René de Montalembert (1714-1800) dans les années 1770 qui sont mis en œuvre durant l’Empire et la Restauration (Prost, 1991). Le principe qui consiste à segmenter ce temps long en ne retenant que la période moderne n’est cependant pas inopérant. Il permet de pointer la période de structuration d’une culture technique et scientifique militaire qui, bien qu’elle dépasse in fine les bornes chronologiques des Lumières, se met...

Auteur

Historienne de l’architecture, maître de conférences en histoire de l’art à l’université Bordeaux-Montaigne depuis 2010. Ses recherches portent sur la culture architecturale civile et militaire en Europe et dans les colonies d’Amérique à l’époque moderne. Elle a publié de nombreux articles et dirigé plusieurs ouvrages dont Les villes françaises du Nouveau Monde. Des premiers fondateurs aux ingénieurs du roi avec Laurent Vidal (Paris, Somogy, 1999), Portefeuilles de plans. Projets et dessins d’ingénieurs militaires en Europe du XVIe au XIXe siècle (archives départementales du Cher, 2001), Atlas militaires européens (XVIe-XIXe siècles) avec Isabelle Warmoes (Paris, musée des Plans-Reliefs, 2003), Vauban. La pierre et la plume avec Michèle Virol, Victoria Sanger et Isabelle Warmoes (éditions du Patrimoine/G. Klopp, 2007), Les savoirs de l’ingénieur militaire (Paris, musée des Plans-Reliefs, 2013) avec Isabelle Warmoes et Architectures de Guerre et de Paix (Paris, Mardaga, 2013) avec Olga Medvedkova.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540