Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Prendre possession du territoire

Les sciences du territoire

Isabelle Laboulais

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Le territoire est l’un des attributs du pouvoir. Les galeries des cartes aménagées dans les palais de la Renaissance rappellent d’ailleurs avec force combien la représentation du territoire contribue à asseoir la puissance du prince. Toutefois, au-delà de ces figurations allégoriques du contrôle exercé par le prince sur « son » territoire ou sur les savoirs géographiques de l’Ancien et du Nouveau Monde, la centralisation de données relatives au territoire apparaît, dès le XVIIe siècle, comme un recours possible pour donner au roi une image de son royaume. La connaissance de celui-ci renvoie à la tradition médiévale du miroir du prince, un traité destiné à instruire le prince chrétien de sa fonction et peindre ses vertus idéales. Lorsqu’à la Renaissance le pouvoir monarchique s’affirme, ce portrait moral est complété par une apologie de la puissance temporelle du souverain, d’où la nécessité de produire un tableau descriptif et général par lequel le prince pourra connaître l’état du ...

Autor

Professeur d’histoire moderne à l’université de Strasbourg. Ses travaux portent sur l’histoire des savoirs au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle. Elle a plus particulièrement étudié les conditions de production et les usages des savoirs géographiques. Ses recherches actuelles portent sur les savoirs mobilisés par le corps des Mines au moment de la construction du métier d’ingénieur. Elle a notamment publié en 2012 aux Presses universitaires de Rennes La Maison des mines : la genèse révolutionnaire d’un corps d’ingénieurs civils (1794-1814). En 2015, elle a contribué au volume I de l’Histoire des sciences et savoirs. 1 : De la Renaissance aux Lumières, en rédigeant le chapitre « La fabrique des savoirs administratifs ».

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540