Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Patronage et institutionnalisation des savoirs

Focus thématique. Les controverses scientifiques dans l’Europe moderne

Gilles Montègre

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

En histoire des sciences, l’analyse des controverses représente bien davantage qu’une thématique de recherche privilégiée : elle s’est imposée depuis quarante ans comme l’outil méthodologique ayant permis de transformer la discipline en profondeur. Le renouveau est venu d’outre-Manche, avec le « Programme fort » lancé par David Bloor en 1976, suivi du « Programme empirique du relativisme » (EPOR) formulé par Harry Collins. Leur proposition est aussi simple que radicale : étudier les controverses scientifiques dans l’histoire en prenant en compte de manière équitable, symétrique et impartiale les positions des différents protagonistes, sans tenir compte de la posture de vainqueur ou de vaincu que leur a assignée la postérité. De la sorte, il est apparu possible de dépasser les impasses d’une « histoire jugée », et de se départir d’une tendance à la réification de l’objet « science », restée présente dans les écrits de philosophes et théoriciens aussi célèbres que Gaston Bachelard, Th...

Autor

Agrégé d’histoire, est maître de conférences à l’université de Grenoble-Alpes, où il enseigne l’histoire des sciences et des savoirs à l’époque moderne. Ses recherches portent sur l’anthropologie des mobilités savantes dans l’Italie du siècle des Lumières, entre voyage naturaliste et voyage antiquaire. Membre du LUHCIE (laboratoire universitaire Histoire cultures Italie Europe), il a publié La Rome des Français au temps des Lumières (École française de Rome, 2011), coécrit Les circulations internationales en Europe, 1680-1780 (Atlande, 2011), et prépare l’édition critique en plusieurs volumes des Éphémérides italiennes du voyageur naturaliste François de Paule Latapie (Classiques Garnier).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540