Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Les publics

Focus thématique. Matthew Boulton (1728-1809) et ses réseaux : les Lumières industrielles

Liliane Hilaire-Pérez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si James Watt (1736-1819), inventeur de la machine à vapeur, fait figure d’icône de la révolution industrielle anglaise depuis le XIXe siècle, son partenaire Matthew Boulton est longtemps resté dans l’ombre. Ce n’est plus le cas maintenant, Boulton étant considéré à son tour comme un savant inventif (Miller, 2013). Cette considération nouvelle pour Boulton a été nourrie par un courant d’études qui a mis en valeur le rôle de Boulton comme animateur de réseaux de sociabilité savants, à l’échelle anglaise et européenne faisant de lui un passeur, entre le monde de l’industrie et celui des sociétés savantes. À ce titre, Boulton est devenu une figure emblématique des Lumières industrielles (Jones, 2009a). Alors qu’un débat a eu lieu dans le passé sur la capacité ou non des praticiens à bénéficier des avancées de la science [L’artisan*], le cas de Boulton a servi à montrer que les relations existaient mais qu’il s’agissait moins d’application de la science à l’industrie (Mokyr, 2009) que d...

Auteur

Professeur d’histoire moderne à l’université Paris Diderot et directrice d’études à l’EHESS. Elle est spécialiste de l’histoire de la culture technique et des échanges dans l’Europe moderne. Après L’expérience de la mer. Les Européens et les espaces maritimes au XVIIIe siècle (Seli Arslan, 1997), elle a publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, 2000) puis La pièce et le geste. Artisans, marchands et savoirs techniques à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, 2013). Elle est directrice de publication de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540