Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Les publics

Focus thématique. Aérostats

Marie Thébaud-Sorger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Spectacle populaire, performance curieuse, expérience de chimie en place publique… Si les interprétations en ont été multiples, l’impact des premiers vols en ballons dans les sociétés européennes de la fin des Lumières a été amplement souligné : vaincre la pesanteur semblait répondre aux aspirations prométhéennes engendrées par le progrès des sciences et des techniques.

En l’espace de deux ans, de 1783 à 1785, la répétition des vols fait du prodige un spectacle forain, qui n’en demeure pas moins enthousiasmant. Avant de devenir un « art », c’est-à-dire une pratique codifiée, décrite dans les dictionnaires, reproductible et reproduite, ainsi que le motif d’une « mode au ballon » décorant des objets des plus luxueux aux moins coûteux – boîtes émaillées, éventails, faïence et gravures bon marché – les premiers envols incarnent un « événement ». Ils s’inscrivent à la fois dans le temps de l’histoire et dans la vie des contemporains : en être témoins constitue une expérience radicale et b...

Auteur

Chargée de recherche au CNRS au sein du centre Alexandre Koyré (CNRS, EHESS, MNHN) UMR 8560. Co-rédactrice en chef de la revue Artefact. Techniques et sciences humaines, elle anime plusieurs séminaires et enseigne à l’EHESS. Ses travaux portent sur l’histoire de la réception des techniques et l’activité inventive dans les villes européennes à la période des Lumières, sur les mutations du système de santé et d’assistance liées à l’industrialisation, ainsi que sur l’émergence de « l’air » comme territoire d’appropriations techniques, sociales, symboliques et politiques. Elle a publié les ouvrages suivants : L’aérostation au temps des Lumières, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009 (prix Louis Casteix 2010 de l’Académie française), Une Histoire des ballons. Invention, culture matérielle et imaginaire, Paris, éditions du Patrimoine, 2010, et L’Emprise du vol. De l’invention à la massification : Histoire d’une culture moderne (co-dir. N. Roseau), Genève, MētisPresses, 2013.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540