Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Cultures visuelles

Focus document. La rouge mine de Saint-Nicolas

Mathieu Arnoux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les 25 dessins à la plume réalisés en 1529 par Heinrich Gross à l’intention d’Antoine, duc de Lorraine, aujourd’hui à la bibliothèque de l’école des Beaux-Arts à Paris, sont souvent considérés comme une sorte de reportage sur la vie des entreprises minières de la Croix-aux-Mines, sur le versant lorrain des Vosges. Ils doivent cette réputation à leur exceptionnel « réalisme », dû à un usage rigoureux de la perspective, et surtout au talent du dessinateur, sans doute formé à l’école de Dürer et Altdörfer. Le dessin panoramique, aujourd’hui incomplet, qui représente l’organisation des travaux d’extraction au fond de la « rouge mine de Saint-Nicolas », constitue de ce point de vue un document exceptionnel et un point de départ dans l’iconographie du travail industriel (fig. XVI dans le cahier iconographique). Il ne faut pourtant pas se laisser prendre à l’impression d’évidence qui le caractérise, et qui sera, à partir du traité minier d’Agricola (Georg Bauer) De re metallica, publié à B...

Auteur

Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université Paris-Diderot et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Il dirige le Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain (LIED, université Paris-Diderot et CNRS). Ses recherches portent sur l’histoire du travail, des techniques et de l’économie en Europe, du XIe au XVIe siècle. Le dernier livre qu’il a publié s’intitule Le temps des laboureurs. Travail, ordre social et croissance en Europe (XIe-XIVe siècles), Albin Michel, 2012.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540