Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Circulations, mobilités

Focus document. Le voyage technologique de Jean-Claude Flachat dans l’Empire ottoman au XVIIIe siècle

Flore Humblot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jean-Claude Flachat (1718-1775) est connu pour son récit de voyage, Observations sur le commerce et sur les arts d’une partie de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique et même des Indes orientales paru en 1766 (Hilaire-Pérez, 2002). Négociant et entrepreneur en textile, avec comme spécialité le coton, à Saint-Chamond, issu d’un père maître passementier, puis marchand de rubans, il suit une scolarité au collège jésuite de Lyon (Van Damme, 2005). Il poursuit des études de chimie après avoir hérité de la bibliothèque d’un chimiste (vaste terme pour qualifier un médecin, un pharmacien ou un amateur de curiosités), sur lequel aucune information n’est donnée par Flachat. Ceci lui permet d’acquérir des connaissances mécaniques et dans les sciences de manière plus générale. Les arts mécaniques constituent son principal intérêt et sont l’une des motivations de son voyage entrepris vers Constantinople à partir de 1740. Flachat est en effet l’un des premiers marchands de la région lyonnaise à s’int...

Auteur

Flore Humblot a obtenu un master d’histoire à l’université Paris Diderot centré sur la circulation des techniques au XVIIIe siècle

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540