Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Circulations, mobilités

Voyages lointains et mesure du monde : la projection du regard européen sur le monde (vers 1500-vers 1800)

Marie-Noëlle Bourguet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sur la gravure choisie par Francis Bacon en frontispice de son Instauratio Magna (1620), deux bateaux arrivant du large s’apprêtent à franchir les colonnes d’Hercule, leurs cales pleines [Découvrir*]. Évocation des grandes traversées atlantiques et de la découverte des nouveaux mondes, l’image fait du voyage une métaphore de l’activité de connaissance et du développement de la science empirique moderne. Partant de ce paradigme, ce chapitre interroge la manière dont les voyageurs européens de l’âge moderne ont appréhendé les espaces lointains et essayé, par la comparaison et par la mesure, de penser et construire les savoirs à l’échelle du monde.

Voyage et « découverte » : l’histoire du mot

La tradition historiographique fait commencer l’âge moderne en 1492, avec le voyage de Christophe Colomb, et désigne par l’expression « grandes découvertes » la période d’exploration, de conquête et de colonisation qui s’ouvre alors pour les Européens. Mais cette représentation fait doublement probl...

Auteur

Professeur émérite d’histoire moderne, université Paris Diderot, est associée au laboratoire ICT, membre correspondant du centre A. Koyré. Ses travaux portent sur l’histoire sociale et culturelle des sciences et des savoirs ; histoire des voyages scientifiques (XVIe-XIXe siècle). Elle a notamment publié Déchiffrer la France. La statistique départementale à l’époque napoléonienne (Paris, EAC, 1988) ; « Voyages, mesures et instruments : une nouvelle expérience du monde au siècle des Lumières », avec C. Licoppe, Annales. Histoire, sciences sociales 52, 5 (1997), 1115-1151 ; « A Portable World. The Notebooks of European Travellers (18th-19th Centuries) », Intellectual History Review, 20-3, 2010, 377-400 ; « Les mondes naturalistes : Europe (1530-1802) », avec P.-Y. Lacour, in Stéphane Van Damme (dir.), Histoire des sciences et des savoirs, t. 1 : De la Renaissance aux Lumières (Paris, Le Seuil, 2015, p. 254-281) ; Le monde dans un carnet : Alexander von Humboldt en Italie, 1805 (éditions du Félin, à paraître fin 2016).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540