Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Les lieux de savoir

Focus thématique. Les mécaniques des Pinchbeck, entre champs de foire, boutiques et dépôts de modèles

Liliane Hilaire-Pérez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Horloger et fabricant d’objets divers en quincaillerie (toyman), le Londonien Christopher Pinchbeck (1670-1732) illustre le rôle joué par ces artisans dans la production d’automates et la commercialisation des spectacles mais aussi les liens qui s’instaurent avec la montée d’une culture mécanicienne. Dans le cas de Pinchbeck, ces passerelles se marquent dans la géographie urbaine par l’apparition de dépôts de modèles ou repositories.

Installé à Fleet street, haut-lieu des fabricants d’instruments et de la science newtonienne, Pinchbeck père construit sa réputation grâce à des curiosités, tel le « Grand Theatre of the Muses ». Horloge musicale qui produit des chants d’oiseaux imitant la nature à la perfection et des airs de Handel, le théâtre des Muses est itinérant. Ses annonces publicitaires dessinent la géographie des divertissements londoniens : Hyde Park Corner, Covent Garden, la salle de concert de Panton street, les foires réputées pour leurs attractions, Bartholomew et Southwa...

Auteur

Professeur d’histoire moderne à l’université Paris Diderot et directrice d’études à l’EHESS. Elle est spécialiste de l’histoire de la culture technique et des échanges dans l’Europe moderne. Après L’expérience de la mer. Les Européens et les espaces maritimes au XVIIIe siècle (Seli Arslan, 1997), elle a publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, 2000) puis La pièce et le geste. Artisans, marchands et savoirs techniques à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, 2013). Elle est directrice de publication de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540