Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Europe des sciences et des techniques

 | 
Liliane Hilaire-Pérez
, 
Fabien Simon
, 
Marie Thébaud-Sorger

Gestes

Techniques du corps et construction des savoirs en Europe, XVIe-XVIIIe siècle

Catherine Lanoë

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les historiens, comme les sociologues, sont désormais familiers de l’idée que le corps est une construction sociale. Ces dernières années, dans la lignée des travaux de Daniel Roche, les recherches sur le corps et sur les apparences dans l’Europe moderne se sont multipliées embrassant des secteurs qui ne relèvent pas seulement du domaine vestimentaire, mais aussi de la parure, des cosmétiques, de la dentisterie, des objets portatifs… (Vigarello, 2007 ; Lanoë, 2008 ; Jones, 2014 ; Bernasconi, 2015). Par ailleurs, le secteur du vêtement lui-même a été l’objet de nouvelles approches, portées par le courant des Visual Studies et par celui de l’histoire des techniques où s’est développée, récemment, une attention au dessin textile (Mansel, 2005 ; Paresys, 2008 ; Millet, 2015). Dans tous les cas, ces travaux ont accordé une place aux techniques de fabrication des objets, aux liens et aux dialogues que tisse l’objet entre fabricant et usager, et ce faisant ils ont contribué à mettre au jou...

Auteur

Maître de conférences en histoire moderne à l’université d’Orléans. Elle est spécialiste d’histoire du corps et des techniques. Elle poursuit des recherches sur l’histoire des parures du corps et sur celle des artisans qui les conçoivent dans différentes villes de province au XVIIIe siècle.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540