Version classiqueVersion mobile

La corvée des grands chemins au xviiie siècle

 | 
Anne Conchon

Bibliographie

Texte intégral

Calculs et rationalités dans la seigneurie médiévale : les conversions de redevances entre XIe et XVe siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 2008.

« Chiffres et nombre dans l’argumentation politique », Mots. Les langages du politique, 2012, no 100.

« Décrire et compter », Terrains et travaux, 2011 (19).

L’Économie de l’esclavage colonial. Enquête et bilan du XVIe au XIXe siècle, F. Célimène et A. Legris (dir.), Paris, éd. CNRS, 2002.

Espace français. Vision et aménagement, XVIe-XIXe siècle, Catalogue de l’exposition des Archives nationales, Hôtel de Rohan, septembre 1987-janvier 1988, Paris, Archives Nationales, 1987.

Évaluer et valoriser. Une sociologie économique de la mesure, F. Vatin (dir.), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2009.

« Faire la route IIIe-XXe siècles », Siècles. Cahiers du centre d’histoire « Espaces et cultures », 2007, 25.

L’Impôt des campagnes. Fragile fondement de l’État dit moderne (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, éd. CHEFF, 2005.

Un ingénieur des Lumières. Emiliand-Marie Gauthey, A. Coste, A. Picon et F. Sidot (dir.), Paris, Presses de l’ENPC, 1994.

Labour, coercion, and economic growth in Eurasia, 17th-20th centuries, A. Stanziani (dir.), Leiden-Boston, Brill, 2013.

Labour and Labour Markets between Town and Countryside (Middle Ages-19th century), éd. B. Blondé, E. Vanhaute and M. Galand, Turnhout, Brepols, 2001.

Labour market evolution: the economic history of market integration, wage flexibility, and the employment relation, G. Grantham and M. MacKinnon (ed.), London-New York, Routledge, 1994.

« Les politiques de quantification », Revue française de Socio-économie, F. Jany-Catrice et F. Bardet (dir.), 2010, 5.

« Les routes de Béarn », Bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Pau, 1909, 2e série, t. XXXVII, p. 48-78 et « lettres de d’Étigny » p. 170-176.

Les Routes de France depuis les origines jusqu’à nos jours, colloque Sarrebruck (1958), Paris, Association pour la diffusion de la pensée française, 1959.

Le Travail contraint en Europe et en Asie XVIIe-XXe siècles, A. Stanziani (dir.), Paris, éd. de la Maison des sciences de l’homme, 2010.

Pour une anthropologie du prélèvement seigneurial dans les campagnes médiévales (XIe-XIVe siècles) : les mots, les temps, les lieux, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004.

Turgot économiste et administrateur, C. Bordes et J. Morange (éd.), Paris, PUF, 1982.

Worthy Efforts: Attitudes to Work and Workers in Pre-Industrial Europe, ed. C. Lis and H. Soly, Leiden, Brill, 2012.

Ambrosi Christian, « Aperçus sur la répartition et la perception de la taille au XVIIIe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 1961 (8), p. 281-300.

Amouretti Bernard, « La route, un instrument de pouvoir pour l’État. Un exemple : la route d’Avignon à Antibes (1780-1860) », Sociétés, mentalités, cultures, France (XVe-XXe siècles), Mélanges Michel Vovelle, Aix-en-Provence, Publications de l’université de Provence, 1997, p. 41-52.

Antoine Michel, Le Cœur de l’État. Surintendance, contrôle général et intendances des finances 1552-1791, Paris, Fayard, 2003.

Appolis Émile, « Les États de Languedoc et les routes royales au XVIIIe siècle », Xe congrès international des sciences historiques, Rome, 1955, Louvain, 1958, p. 215-236.

Arbellot Guy, « Les grandes mutations des routes de France au milieu du XVIIIe siècle », Annales ESC, XXVIII, 1973, p. 765-791.

– « Les tournées de Jean-Rodolphe Perronet sur les routes de France, 1754-1763 », Annales des Ponts et Chaussées, 1981 (3), p. 64-71.

Bareau (Romain), « Le parlement de Bretagne et l’administration des paroisses sous l’Ancien Régime », Le Pouvoir réglementaire : dimension doctrinale, pratiques et sources, XVe et XVIIIe siècles, Actes du colloque de Mulhouse (2002), Rennes, PUR, 2004, p. 171-206.

Baumstark (Luc), « La mesure de l’utilité sociale des investissements : l’enjeu du processus de production des valeurs tutélaires. De l’expérience à la prospective », Le Calcul économique dans le processus de choix collectif des investissements de transport, J. Maurice et Y Crozet (dir.), Paris, Economica, 2007, p. 165-190.

Beaurepaire Charles de, Les Ponts et Chaussées de la généralité de Rouen avant 1789, Rouen, impr. de E. Cagniard, 1883.

Bellenger Claire, L’Emploi de la corvée pour les travaux publics de l’élection de Nemours dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, Master 2, Jean-Louis Harouel (dir.), université Panthéon-Assas Paris II, 2007.

Béreaud J. et Machu L., « Un mémoire inédit de Defauconpret (1789) », Revue du Nord, 1965, 47 (186), p. 383-397.

Beyer Antoine, « La numérotation des routes françaises. Le sens de la nomenclature dans une perspective géographique », Flux, no 55, janv. -mars 2004, p. 17-29.

Blanco Luigi, Stato e funzionari nella Francia del Settecento gli « ingénieurs des Ponts et Chaussées », Bologna, Il Mulino, 1991.

Blin Léon, « Questions routières et pouvoirs provinciaux. L’affaire de la montagne de Mouron 1769-1786 », Annales de Bourgogne, 1934, VI, p. 7-46.

– « Mâconnais et Lyonnais. De leur solidarité routière au XVIIIe siècle », Annales de Bourgogne, 1939, XI, p. 330-332.

– « Les adjudications des travaux publics en Nivernais à la fin de l’Ancien Régime de l’intendance de Moulins à l’Assemblée provinciale », Actes du 94e congrès national des sociétés savantes (Pau, 1969), Paris, Bibliothèque Nationale, 1971, Section d’histoire moderne et contemporaine, t. II, p. 23-57.

Blond Stéphane, L’Atlas de Trudaine. Pouvoirs, administrateurs et savoirs techniques au siècle des Lumières, Paris, éd. CTHS, 2014.

Boismenu André, « Quelques précisions sur l’élaboration du droit des travaux publics à la fin de l’Ancien régime notamment en ce qui concerne les routes et les chemins », L’Administration territoriale de la France (1750-1940), Acte du colloque d’Orléans (1993), Orléans, PUO, 1993, p. 27-39.

Boiteux N., La corvée des grands chemins royaux dans la généralité de Rouen de1758 à 1787, mémoire de maîtrise, université de Rouen, 1975 (I2587/1-2).

Bordes Maurice, D’Étigny et l’administration de l’intendance d’Auch (1751-1767), Auch, F. Cochraux, 1957.

– « Les routes de la généralité d’Auch à la fin de l’Ancien Régime », Bulletin de la société archéologique, historique, littéraire et scientifique du Gers, LXX, 1969, p. 331-344 et 510-528.

– « Les routes des intendants », L’Homme et la route en Europe occidentale au Moyen Âge et aux Temps modernes, 2des Journées internationales d’histoire (1980), Auch, Impr. Biscaye, 1982, p. 151-179.

– « Les routes de Gascogne au XVIIIe siècle », Les routes du Sud de la France, Actes du colloque tenu dans le cadre du 110e Congrès national des sociétés savantes, Montpellier, 1985, Paris, CTHS, 1985, p. 331-343.

Boscary Gérard, L’Assemblée provinciale de Haute-Guyenne (1779-1790), Paris, impr. de E. Desfossés, 1932.

Bossis Philippe, « L’impôt de la corvée et la structure socio-professionnelle des campagnes à la veille de la Révolution », AHRF, 1972, 44 (1), p. 82-91.

Boulay J.-C., Les Routes dans la province de Touraine à la fin de l’Ancien Régime, DES datyl., université de Poitiers, 1962.

Bourrinet Jacques, « Turgot, théoricien de l’individualisme libéral », RHES, 1965 (4), p. 465-489.

Boye Pierre, Les Travaux publics et le régime des corvées en Lorraine au XVIIIe siècle, Paris, Berger-Levrault et Cie, 1900.

Breillat Pierre, « Routes royales en Languedoc au XVIIIe siècle », Revue du Tarn, 1942, p. 27-33.

Brown Nathan J., « Who Abolished Corvee Labour in Egypt and Why? », Past and Present, Aug. 1994, no 144, p. 116-137.

Bruneau Daniel, « Les routes du Berry aux XVIIe et XVIIIe siècles », Revue de l’Académie du Centre, XCII, 1966, p. 33-69 ; XCIII, 1967, p. 51-85 ; XCIV, 1968, p. 53-66 ; XCV, 1969, p. 66-74 ; XCVI, 1970, p. 46-66 ; XCVII, 1971, p. 63-72 ; XCVIII, 1972, p. 35-55 ; XCIX, 1973, p. 75-87 ; et C, 1974, p. 69-83.

Bureau Jean, « Les routes en pays d’Auge à la fin de l’Ancien Régime », Le Pays d’Auge, mai 1979, 5, p. 8-10.

Cailleau Jocelyne, Étude des structures socio-professionnelles de Segré à la veille de la Révolution d’après les rôles de corvée de 1787, mémoire de maîtrise, Yves Durand (dir.), université de Nantes, 1973 (CRHIA coté S 0074).

Callery Alphonse, « La taille royale aux XVIIe et XVIIIe siècles », Revue des questions historiques, 1882, LXXXII, p. 41-97.

Castel Henri, « Le réseau routier dans le diocèse civil de Limoux aux XVIIe-XVIIIe siècles », Bulletin de la Société d’études scientifiques de l’Aude, 1984, t. LXXXIV, p. 59-70.

Castelman Bruce A., Building the King’s Highway. Labor, Society and Family on Mexico’s Caminos Reales, Tucson, University of Arizona Press, 2005.

Cavaillès Henri, La Route française, son histoire, sa fonction, Paris, A. Colin, 1946.

Chalard Yvon, « L’essor routier au XVIIIe siècle », Bulletin de la société scientifique, historique et archéologique de Corrèze, 1992 (114), p. 83-88.

– « Essais sur la réforme de la taille en Limousin au XVIIIe siècle », Bulletin de la société scientifique, historique et archéologique de Corrèze, 1976 (98), p. 143-146.

Chatelard Abbé L., « La corvée royale dans le Lyonnais (1720-1789) », Revue d’histoire de Lyon, mai-juin 1908, p. 161-185.

Cheguillaume Henri, « Perronet, ingénieur de la généralité d’Alençon (1737-1747) », Bulletin de la Société historique et archéologique de l’Orne, 1891, t. X (1), p. 40-117.

Cilleuls Alfred des, Origine et développement du régime des Travaux publics en France, Paris, Impr. Nat., 1895.

Clément François-Pierre, La Corvée des grands chemins en France et spécialement en Poitou sous les intendants de Blossac et Boula de Nanteuil, thèse, université de Poitiers, 1899.

Coeuret Georges, L’Assemblée provinciale de Normandie 1787-1789, Paris, Jouve, 1927.

Collet M. et al., « Les différents systèmes de corvées ou les moyens d’abaisser le coût de la construction des routes. Les transports intérieurs en Bretagne XVIIIe-XIXe siècles », Annales du centre de documentation pédagogique pour l’histoire de Bretagne, 1982.

Conchon Anne, « Le temps de travail en quête de mesure. La corvée royale au XVIIIe siècle », Journée d’études, Mesurer le temps de travail, université de Marne la Vallée 3 décembre 2010, Genèses, 2011 (4), p. 50-69.

– « La corvée royale au XVIIIe siècle : le travail forcé en débat », Le Travail en question (XVIIe-XXe siècle), actes du colloque C. Gide (2008), Tours, PUFRT, 2012, p. 45-58.

– « La corvée royale en France au XVIIIe siècle : une forme historique de travail contraint ? », Les Chantiers de l’histoire économique, Congrès de l’AFHE (Association française d’histoire économique), Lyon, 20-22 octobre 2010, Session 4 : « La relation de travail », Faire de l’histoire économique aujourd’hui, J.-C. Daumas (dir.), Dijon, EUD, 2013, p. 257-267.

– « La corvée des grands chemins. Mesurer l’efficacité d’une institution au XVIIIe siècle », Histoire et Mesure, 2014, XXIX (2), p. 25-42.

Id. avec Katherine McDonough, « Road Construction Sites in 18th -century France : Labor and Administration in Action”, Nuts and Bolts of Construction History, Paris, Picard, 2013, vol. 2, p. 165-172.

Condette-marcant Anne-Sophie, Bâtir une généralité : le droit des travaux publics dans la généralité d’Amiens au XVIIIe siècle, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2001.

Conter Charles, « Différend entre les jurats de la communauté de Bascons et le subdélégué de Marsans à propos des corvées », Bulletin de la Société de Borda, 1954 (78), t. 2, p. 88-100.

Coquand René, « La route moderne », Les Routes de France depuis les origines jusqu’à nos jours, Paris, Association pour la diffusion de la pensée française, 1959, p. 132-162.

Cotelle Toussaint-Ange, « Analyse d’un mémoire sur l’ancienne corvée des chemins », Séances et travaux de l’Académie des sciences morales et politiques, 1851, t. XIX, p. 285-298.

Crozet René, « Notes sur les grands travaux routiers en Poitou dans la seconde moitié du XVIIIe siècle », Bulletin de la société des Antiquaires de l’Ouest, 1949, p. 80-97.

Cubelier de Beynac Jean, « Les routes du Condomois et du Néracais au XVIIIe siècle », Revue de l’Agenais, 1985, p. 363-375.

David Albert, « L’aide à la décision entre outils et organisation », Entreprises et histoire, 1996 (13), p. 9-26.

Darricau Albert, « À propos d’une corvée sous l’Ancien Régime (Soustons, Vieux-Boucau) », Bulletin de la Société Borda, 1914 (38), p. 69-72.

Dartigue-Peyrou Charles, Dupré de Saint-Maur et le problème des corvées. Le conflit entre l’intendant de Guyenne et le Parlement de Bordeaux (1776-1785), Mont-de-Marsan, 1936 [AD Gironde I/J243].

Debauve Alphonse, Les Travaux publics et les ingénieurs des Ponts-et-Chaussées depuis le XVIIe siècle, Paris, Dunod, 1893.

Decroix Arnaud, Question fiscale et réforme financière en France, 1749-1789. Logique de la transparence et recherche de la confiance publique, Aix-en-Provence, PUAM, 2006.

Degros Maurice, « Les voies de communication et la circulation dans la généralité de Lyon au XVIIIe siècle », Positions de thèse de l’École des Chartes, Paris, École des Chartes, 1937, p. 39-51.

Delmas Bernard, « Les Physiocrates, Turgot et le “grand secret de la science fiscale” », RHMC, avril-juin 2009, 56, p. 79-103.

Delorme Suzanne, « Une famille de grands commis de l’État : les Trudaine », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, 1950 (III), p. 101-109.

Delsalle Paul, « Routes et chemins du pays de Pévèle (Nord) aux XVIIe et XVIIIe siècle », Actes du 104e congrès national des sociétés savantes, Paris, CTHS, 1980, p. 25-40.

Demade Julien, Ponction féodale et société rurale en Allemagne du Sud (XIe-XVIe siècle). Essai sur la fonction des transactions monétaires dans les économies non capitalistes, thèse de doctorat, Georges Bischoff (dir.), université Strasbourg II, 2004.

Desplanque Émile, « Note sur les Ponts-et-Chaussées en Roussillon avant 1789 », Bulletin de la société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, 1896, vol. 37, p. 382-396.

Desgraves Louis, L’Introduction de la corvée dans la généralité de Guyenne par l’intendant Claude Boucher en 1736, Agen, Impr. Laborde, 1946 [AD Gironde L 733 (2)].

Desplat Christian, « La résistance à l’implantation de la route royale dans le ressort de l’intendance d’Auch et de Pau au XVIIIe siècle », Annales du Midi, 1981, 93, p. 321-327.

Desportes Marc et Picon Antoine, De l’espace au territoire. L’aménagement en France, XVIe-XXe siècles, Paris, ENPC, 1997.

Desrosières Alain, La Politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte, 2000 (1re éd. 1993).

Pour une sociologie historique de la quantification. L’argument statistique I, Paris, Mines Paristech, 2008.

– « Les qualités des quantités. Comment gérer la tension entre réalisme et conventionnalisme ? », Naturalisme versus constructivisme ? Paris, éd. EHESS, 2007, p. 271-292.

Ducourtieux Paul, « Les grands chemins du Limousin », Bulletin de la société archéologique et historique du Limousin, 1916 (t. LXV) p. 137-175 ; 1918 (t. LXVI) p. 331-369 ; 1919 (t. LXVII) p. 93-120 ; 1920 (t. LXVIII) p. 95-134 [1801-1848].

Ducrocq Théophile, « M. de Blossac et les enquêtes administratives en Poitou de 1775, 1776, 1777 sur la corvée des grands chemins », Mémoires de la société des Antiquaires de l’Ouest, 1881, 2e série, t. IV, p. 463-485.

La Corvée des grands chemins et sa suppression en France et spécialement en Poitou, Paris, E. Thorin, 1882.

Dumas François, La Généralité de Tours au XVIIIe siècle. Administration de l’intendant du Cluzel 1766-1783, Paris, Hachette, 1894.

Dupuy Romuald, « Du travail de la nature au travail dans la société chez les Physiocrates », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 2009, 110, p. 83-98.

Etner François, Histoire du calcul économique en France, Paris, Economica, 1987.

Fall Babacar, Le Travail forcé en Afrique occidentale française (1900-1946), Paris, éd. Kartahla, 1993.

Farenc Claude, « Les voies de communication en Côte d’Or au XVIIIe siècle », Les Cahiers du service éducatif des Archives de la Côte d’Or, 1991, 5, p. 7-62.

Faure Edgar, « Les bases expérimentales et doctrinales de la politique économique de Turgot. La période de Limoges 1761-1774 », Revue historique de Droit français et étranger, 1961, p. 255-295 et 382-447.

La Disgrâce de Turgot, 12 mai 1776, Paris, Gallimard, 1961

Favier René, « Les entrepreneurs de travaux publics en Dauphiné au XVIIIe siècle », Bulletin du Centre d’histoire économique et sociale de la région lyonnaise, 1988, p. 5-39.

« Les risques du métier. Les entrepreneurs de travaux publics en Dauphiné au XVIIIe siècle », Tisser l’histoire, L’industrie et ses patrons, XVIe-XXe siècles. Mélanges offerts à Serge Chassagne, R. Favier, G. Gayot, Jean-François Klein, D. Terrier et D. Woronoff (éd.), Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 2008, p. 172-182.

Fillon Anne, Louis Simon, étaminier (1741-1820) dans son village du Haut-Maine au siècle des Lumières, Le Mans, CUEP, 1984.

Four Léon, Le long des routes de Franche-Comté au XVIIIe siècle, Besançon, Librairie Marion, M. et T. Daniel successeurs, 1935.

Fréville Henri, L’Intendance de Bretagne : 1679-1790, Essai sur l’histoire d’une intendance en pays d’états au XVIIIe siècle, Rennes, Plihon, 1953, 3 vol.

Fromont Henry, Essai sur l’administration de l’Assemblée provinciale de la généralité d’Orléans (1787-1790), Paris, Impr. de la Faculté de médecine, 1907.

Gaxotte Pierre, « L’établissement de la corvée royale au XVIIIe siècle », Bulletin de la société d’histoire moderne, 1927, 5e série, p. 334-357.

Gigot Jean-Gabriel, « Philibert Orry, comte de Vignory, intendant de Roussillon », Les Cahiers haut-marnais, 1958, 52, p. 17-22.

Gille Bertrand, Les Sources statistiques de l’histoire de France : des enquêtes du XVIIe siècle à 1870, Paris-Genève, Droz, 1980.

Glineur (Cédric), Genèse d’un droit administratif sous le règne de Louis XV. Les pratiques de l’intendance dans les provinces du Nord (1726-1754), Orléans, PUO, 2005.

Goger Jean-Marcel, La Politique routière en France de 1716 à 1815, thèse de doctorat J.-Cl. Perrot (dir.), EHESS, 1988.

– « La Révolution et les routes de la monarchie », Actes des 113e et 114e congrès nationaux des sociétés savantes (Strasbourg 1988 et Paris 1989), Paris, CTHS, 1991, p. 109-127.

Gontier Emmanuel, Les Assemblées provinciales instituées par Necker et le mouvement réformateur, Paris, L. Larose et L. Tenin, 1908.

Grall Bernard, Économie de forces et production d’utilités. L’émergence du calcul économique chez les ingénieurs des Ponts et Chaussées (1831-1891), Rennes, PUR, 2003.

Grandin Jean, « Difficultés des routes dans le Domfrontais au XVIIIe siècle », Pays Bas-Normand, 1968, 4, p. 95-116.

Grantham George, « The growth of labour productivity in the production of wheat in the Cinq Grosses Fermes of France, 1750-1929 », in B. M. S. Campbell et M. Overton (eds), Land, Labour and Livestock. Historical Studies in European Agriculture Productivity, Manchester, Manchester University Press, 1991, p. 340-363.

Grenier Jean-Yves, L’Économie d’Ancien Régime. Un monde de l’échange et de l’incertitude, Paris, Albin Michel, 1996.

– « “Faut-il rétablir l’esclavage en France ?” Droit naturel, économie politique et esclavage au XVIIIe siècle », RHMC, avril-juin 2010, 57 (2), p. 7-49.

Guerrien Bernard, « La mesure dans la théorie économique actuelle », Histoire et mesure, 1992 (1-2), p. 151-169.

Guerout Jean, « La taille dans la région parisienne au XVIIIe siècle d’après les fonds de l’Élection de Paris aux Archives Nationales », Paris et Ile-de-France, Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, Paris, Klincksieck, 1962, t. 13, p. 145-358.

Guillerme André, Corps à corps sur la route. Les routes, les chemins et l’organisation des services au XIXe siècle, Paris, Presses de l’ENPC, 1984.

Guillon Paul, Un ingénieur orléanais, Lecreulx (1728-1812). Les ponts et chaussées, les grands travaux publics de la seconde moitié du XVIIIe siècle, particulièrement à Orléans et sur les bords de la Loire, Orléans, P. Marron, 1905.

Habault Gabriel, La Corvée royale au XVIIIe siècle, Paris, L. Larose, 1903.

Harouel Jean-Louis, Les Ateliers de charité dans la province de la Haute-Guyenne, Paris, PUF, 1969.

Hayhoe Jeremy, « Les pétitions des communautés rurales sur les chemins “finérots” envoyées aux États provinciaux de Bourgogne ; physiocratie et Lumières dans les villages vers la fin du XVIIIe siècle », Campagnes en mouvement en France du XVIe au XIXe siècle, Actes du colloque international d’histoire rurale « Autour de Pierre de Saint Jacob » (2007), Dijon, éd. univ. de Dijon, 2008, p. 221-232.

Herencia Bernard, Les Éphémérides du citoyen et les Nouvelles Éphémérides économiques (1765-1788). Documents et table complète, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2014.

Hugues Adolphe, Les Routes de Seine et Marne avant 1789, Melun, Impr. de E. Drosne, 1897.

Hyenne S.-E., De la corvée en France et en particulier en Franche-Comté, Besançon, J. Jacquin, 1862.

Ihl Olivier et Kaluszynski Martine, « Pour une sociologie historique des sciences de gouvernement », Revue française d’administration publique, 2002, 102, p. 229-243.

Ihl Olivier, Kaluszynski Martine et Pollet Gilles, Les Sciences de gouvernement, Paris, Economica, 2002.

Illaire Martine, Les Routes de la généralité de Châlons-sur-Marne au XVIIIe siècle, thèse de l’École Nationale des Chartes, 1972.

Imberdis Franck, Le Réseau routier de l’Auvergne au XVIIIe siècle, ses origines et son évolution, Paris, PUF, 1967.

Jacob Annie, Le Travail reflet des cultures. Du sauvage indolent au travailleur productif, Paris, PUF, 1994.

Join-Lambert A., La Corvée royale des grands chemins, s. d. s. l.

Jolly, A. Financer le service des Ponts et Chaussées. La gestion du Trésorier général Gabriel Prévost 1748-1778, thèse de l’École Nationale des Chartes, 2015.

Jones Peter, Liberty and locality in revolutionary France. Six villages compared 1760-1820, Cambridge, Cambridge University Press, 2003.

Kisliakoff Nadia, « Les Ponts et Chaussées en Dauphiné pendant l’intendance de Fontanieu. Le service des routes », Questions administratives dans la France du XVIIIe siècle, Paris, PUF, 1965, p. 151-188.

Knight Jack, « Models, Interpretations and Theories: Constructing Explanations of institutional Emergence and Change”, Explaining Social Institutions, 1995, p. 95-119.

Kroener Bernhardt, « Le développement d’un réseau routier militaire dans le Nord-Est de la France au cours de l’Ancien Régime », Actes du 104e Congrès national des sociétés savantes (Bordeaux 1979, Histoire moderne et contemporaine), Paris, Bibliothèque Nationale, 1980, t. 1, p. 41-61.

Kwass Michael, Privilege and the politics of taxation in eighteenth-century France. Liberté, égalité, fiscalité, Cambridge, Cambridge University Press, 2000.

Larde (Georges), Une enquête sur les vingtièmes au temps de Necker, Paris, Libraire Letouzey et Ané, 1920.

Lascoumes Pierre et Le Galès Patrick, Gouverner par les instruments, Paris, Presses de Sciences-Po, 2005.

Lathuille Nicole et Paluel-Guillard André, « La construction des routes en Savoie au XVIIIe siècle », Le Réseau routier en Savoie et en Piémont. Bulletin du centre d’Études franco-italiennes, 1981, no 5, p. 87-96.

Le Page A., « Les Travaux publics dans la généralité de Caen au XVIIIe siècle », Bulle tin de la société des antiquaires de Normandie, 1908-1909, XXVI, p. 265-296.

Lemercier Pierre, « Les méthodes administratives des intendants en matière de Ponts et Chaussées pendant la seconde partie du règne de Louis XIV », Annales du droit et des sciences sociales, 1935, p. 17-47.

Lentz Jean-Claude, Les Travaux publics dans la généralité de Limoges sous Turgot 1771-1774, mémoire de maîtrise, MM. Egret et Tarrade (dir.), université de Poitiers, 1969.

Lepetit Bernard, Chemins de terre et voies d’eau. Réseaux de transports et organisation de l’espace en France 1740-1840, Paris, éd. EHESS, 1984.

– « L’impensable réseau : les routes françaises avant les chemins de fer », Réseaux territoriaux, G. Dupuy (dir.), Caen, Paradigme, 1988, p. 21-32.

– « Présentation d’A.-N. Isnard et De l’utilité des routes et des canaux navigables par Achille-Nicolas Isnard », Flux, 1989, p. 5-14.

Leroy (Marc), « Le territoire comme référentiel de la justice fiscale ? », Le Renouveau de l’aménagement du territoire, J.-C. Némery (dir.), Paris, Economica, 1994, p. 463-487.

Lesaing Edmond et Virey Jean, « La corvée sous l’Ancien Régime », Annales de l’Académie de Mâcon, 1911, 3e série, t. XVI, p. 133-142.

Lesort André, « La question de la corvée des grands chemins sous Louis XVI après la chute de Turgot », Actes du Congrès national des sociétés savantes, Paris, CTHS, section moderne et contemporaine, 1968, VII, p. 49-95.

Letaconnoux Joseph, Le Régime de la corvée en Bretagne au XVIIIe siècle, Rennes, Plihon et Hommay, 1905.

– « Les Voies de communication en France au XVIIIe siècle », Vierteljahrschrift für Sozial-und Wirtschaftsgeschichte, 1909, VII, p. 94-141.

– « Les grands chemins de Bretagne. Essai sur la résistance provinciale à la centralisation administrative au XVIIIe siècle », Revue du dix-huitième siècle, janv.-juin 1917, p. 220-234.

– « La Construction des grands chemins et le personnel des Ponts-et-Chaussées de Bretagne au XVIIIe siècle », Annales de Bretagne, 1941, XLVIII p. 63-113.

Leterc Gérard, Des pionniers pour un monde meilleur : la route et les hommes en Seine Maritime au XVIIIe siècle, Elbeuf, Impr. Repro service, 1991.

Levron Jacques, Les Routes de la Haute-Marche et des pays circonvoisins au XVIIIe siècle, Guéret, impr. centrale, 1930.

Ligou Daniel, « La route Lourdes-Bagnères. L’ingénieur Moisset et son conflit avec les administrateurs lourdais », Bigorre et France méridionale. Actes du XIIIe congrès d’études de la Fédération des sociétés académiques et savantes Languedoc-Pyrénées-Gascogne, Tarbes (1957), Albi, impr. Des orphelins-apprentis, 1959, p. 140-146.

– « Les voies de communication en Bourgogne d’après le Mémoire de l’intendant Ferrand (1669) », La communication dans l’Histoire, Tricentenaire de Colbert (colloque de Reims, 1983), Travaux de l’Académie nationale de Reims, vol. 164, Reims, 1985, p. 97-116.

Livet Georges, « Routes et transports en Alsace au XVIIIe siècle », Saisons d’Alsace, 1984, XXVIII, 85, p. 45-60.

– « La route royale et la civilisation française de la fin du XVe au milieu du XVIIIe siècle », Les Routes de France depuis les origines jusqu’à nos jours, actes de colloque, Institut d’études françaises de Sarrebruck (1958), Paris, Association pour la diffusion de la pensée française, 1959, p. 56-101.

Histoire des routes et des transports en Europe, Des chemins de Saint-Jacques à l’âge d’or des diligences, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2003.

Maîtrehenry, « La restauration routière dans la généralité de Paris sous Louis XIV », Bulletin de la société d’études historiques et géographiques de la région Parisienne, 1957, 286, p. 1-9.

Mandoul M.-P., « Les routes de Franche-Comté au début du XVIIIe siècle, Mémoires de la Société d’émulation du Doubs, 1926, vol. 5, p. 127-139.

Marcel Henri, « Les débuts de Jean-Rodolphe Perronet, ingénieur des Ponts et Chaussées de la généralité d’Alençon », Annales des Ponts et Chaussées, juillet-août 1948, p. 419-440.

Margairaz Dominique, « La géographie des administrateurs », Géographies plurielles. Les sciences géographiques au moment de l’émergence des sciences humaines (1750-1850), H. Blais et I. Laboulais (dir.), Paris, L’Harmattan, 2006, p. 185-216.

Martin Alphonse, La Corvée-prestation au XIXe siècle, Le Havre, Société Havraise d’études diverses, 1895.

Massounie, Dominique, « Philibert Orry et l’embellissement du territoire autour de l’Instruction de 1738 : genèse d’un paysage routier et urbain », Livraisons d’Histoire de l’architecture, 2013, 26, p. 89-104

Mathias Peter and O’Brien Patrick, « Taxation in Britain and France, 1715-1810. A comparison of the Social and Economic Incidence of taxes collected for the Central Governements », Journal of European Economic history, 1976, 5 (3), p. 601-650.

McDonough Katherine, Building the Roads: Expertise, Labor, and Politics in Provincial France, 1675-1791, PhD, Stanford University, 2013.

– « La corvée en Haute et Basse Bretagne : les pratiques et les plaintes des paroisses sur les grands chemins en 1769 », Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, 2012, XC, p. 329-349.

Mémain René, Les Chemins en Bas-Poitou sous le régime de la corvée (XVIIe-XVIIIe siècles), Poitiers, Société française d’imprimerie et de librairie, 1939.

Menu Henri, Notes historiques sur la société littéraire et sur l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Châlons-sur-Marne 1750-1792, Châlons-sur-Marne, G.-L. Le Roy, 1869.

Mossé J.-M., De la corvée et des prestations en nature, Paris, Vve H. Perronneau, 1818.

Mourlot Félix, Un intendant de Caen au XVIIIe siècle. L’intendant Fontette (1752-1775), Notes biographiques, Paris, Impr. Nat., 1905.

Musset Jacqueline, L’Intendance de Caen : structure, fonctionnement et administration sous l’intendant Esmangart 1775-1783, Condé sur Noireau, C. Corlet, 1985.

Ogien Albert, « La valeur sociale du chiffre. La quantification de l’action publique entre performance et démocratie », Revue française de socio-économie, 2010, 1 (5), p. 19-40.

Ogilvie, Sheilagh C., « The economic world of the Bohemian serf: economic concepts, preferences and constraints on the estate of Friedland 1583-1692 », Economic History review, 2001, 54, p. 430-453.

Olejniczak William, « Working the body of the poor. The Ateliers de charité in late eighteenth century France », Journal of social history, 1990, 24 (1), p. 87-107.

Oudin-Bastide Caroline et Steiner Philippe, Calcul et morale : coûts de l’esclavage et valeur de l’émancipation, XVIIIe-XIXe siècle, Paris, Albin Michel, 2015.

Ott Andreas G., Die Arbeitsverfassung der bayerishen Grundherrshaft vom 10 bis zum 14 Jahrhundert, Berlin, Berliner juristiche Universitätsschriften, 6, 1997.

Pageault Félix, « Les Routes dans la généralité de Bourges au XVIIIe siècle », Positions de thèses de l’École des Chartes, Paris, École des Chartes, 1942, p. 95-105.

Perrot Jean-Claude, Pour une histoire intellectuelle de l’économie politique, Paris, éd. EHESS, 1992.

Petot Jean, Histoire de l’administration des Ponts et Chaussées, 1599-1815, Paris, Librairie Marcel Rivière et Cie, 1958.

Picon Antoine, L’Invention de l’ingénieur moderne : l’École des Ponts et Chaussées, 1747-1851, Paris, Presses de l’ENPC, 1992.

Piel Jean, Essai sur la réforme de l’impôt direct au XVIIIe siècle. La taille proportionnelle dans les généralités de Caen et d’Alençon, Caen, impr. de Caron, 1937.

Pigeon Jérôme, L’intendant de Rouen, juge du contentieux fiscal au XVIIIe siècle, Mont-Saint-Aignan, Publications des universités de Rouen et du Havre, 2011.

Place Claude, L’intendant François-Jean Orceau de Fontette et la transformation de la corvée royale des chemins (1752-1787), thèse de droit, dactyl, université de Caen, 1966.

Postan Michael Moissey, « The chronology of labour services », Transactions of the Royal Historical society, XX, 1937, p. 167-193 (repris dans Essay on Medieval Agriculture and general Problems of the Medieval Economy, Cambridge, Cambridge University Press, 1973, p. 89-106).

Pousthomis Nelly, Les Routes en Roussillon, milieu XVIIIe siècle-milieu XIXe siècle, Perpignan, Direction des services d’archives, 1986.

Pupin Nicole, L’Intendant, son rôle dans les travaux publics et les Ponts-et-Chaussées au XVIIIe siècle dans l’élection de Beauvais, Mémoire de DES, Paris II, 1975.

Querrien Anne, « Le travail quotidien de l’ingénieur des Ponts et Chaussées aux environs de 1830 dans le département des Côtes du Nord », Annales des Ponts-et-Chaussées, 1981, 19 (3), p. 26-31.

Rémond André, « Les chemins vicinaux en France à la veille de la Révolution », Information historique, 1947, p. 185-186.

Renouvin Pierre, Les Assemblées provinciales de 1787. Origines, développement, résultats, Paris, A. Picard-J. Gabalda, 1921.

Reverdy Georges, Atlas historique des routes de France, Paris, Presses de l’ENPC, 1986.

Histoire des routes de France du Moyen Âge à la Révolution, Paris, Presses de l’ENPC, 1997.

– « Les techniques routières aux XVIIIe et XIXe siècles », L’Homme et la route en Europe occidentale au Moyen Âge et aux temps modernes, 2e Journées internationales d’histoire, Centre culturel de l’abbaye de Flaran (1980), Auch, Diffusion Comité départemental du tourisme du Gers, 1982, p. 295-303.

Rigodon R., « Trudaine, intendant d’Auvergne 1730-1734 », Bulletin historique et scientifique d’Auvergne, 1961, 81, p. 75-88.

Robin Régine, « Polémique idéologique et affrontement discursif en 1776. Les grands édits de Turgot et les remontrances du Parlement de Paris », Langage et idéologies. Le Discours comme objet d’histoire, Paris, éd. ouvrières, 1974, p. 13-80.

Roy Georges, Corvée, prestation, taxe vicinale, étude historique, économique et critique sur l’impôt des prestations, Épinal, impr. de C. Huguenin, 1909.

Saint-Jacob Pierre de, « La corvée royale en France à la fin de l’Ancien Régime », Information historique, mars-avril 1953, XV, p. 43-46.

– « Les routes de Bourgogne à la fin de l’Ancien Régime », Mémoires de la Commission des antiquités du département de la Côte d’Or, 1947-1953, XXII, p. 99-100.

– « Le réseau routier bourguignon au XVIIIe siècle », Annales de Bourgogne, 1956, XXVIII, p. 253-263.

– « Un projet de grande route de Chatillon-sur-Seine à Chalon-sur-Saône par l’arrière-cote au XVIIIe siècle », Mémoires de la Commission des Antiquités du département de la Côte d’Or, 1947-1953, XXII, p. 271-276.

Les Paysans de la Bourgogne du nord au dernier siècle de l’Ancien Régime, Paris, Les Belles Lettres, 1960.

Sanfaçon Roland, « La construction du premier chemin Québec-Montréal et le problème des corvées (1706-1737) », Revue d’histoire de l’Amérique française, 1958, 12 (1), p. 3-29.

Savina Jean, « Nos vieux grands chemins et la corvée en Cornouaille et Léon à la fin de l’Ancien Régime », Société archéologique du Finistère, 1925, p. 52-85.

Schnerb Robert, « La répartition des impôts directs à la fin de l’Ancien Régime », Revue d’Histoire économique et sociale, 1960, 38 (2), p. 129-145.

Shapiro Gilbert et Markoff John, Revolutionary demands. A Content Analysis of the cahiers de Doléances of 1789, Stanford, Stanford University Press, 1998.

Semonsous Joseph, « Les corvées seigneuriales en Combraille sous l’Ancien Régime » et « Début de l’établissement de la route d’Auvergne en Berry. La corvée royale (XVIIIe siècle) », Revue d’Auvergne, 1961, LXXV, p. 41-63.

Slonina Jérôme, La Politique routière des États de Languedoc de 1753 à 1789, thèse de droit, université des Sciences sociales de Toulouse, 1999.

Stainmesse Bernard, « Bourbonnais et Bourgogne : voies de communication nivernaises de la fin du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle », Annales de Bourgogne, 1977, XLIX, p. 70-88.

Stanziani Alessandro, «Free Labor-Forced Labor: An Uncertain Boundary? The Circulation of Economic Ideas between Russia and Europe from the 18th to the Mid-19th Century», Kritika: Explorations in Russian and Eurasian History, Winter 2008, vol. 9 (1), p. 27-52.

Bondage: labor and rights in Eurasia from the sixteenth to the early twentieth centuries, New York, Berghahn Books, 2014

Steiner Philippe, La science nouvelle de l’économie politique, Paris, PUF, 1998.

– Id. et Vatin François, « De l’esclavage au salariat dans l’économie coloniale : les aspects économiques de la transition au XIXe siècle », Économies et sociétés, PE, Histoire de la pensée économique, 2009, XLIII, 7-8, p. 1269-1290.

Szulman Éric, La Navigation intérieure sous l’Ancien Régime, Rennes, PUR, 2014

Swann Julian, Provincial power and absolute monarchy. The Estates general of Burgundy 1661-1790, Cambridge, Cambridge University Press, 2003.

– « Les États généraux de Bourgogne : un gouvernement provincial au siècle des Lumières », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, 2006, 53 (2), p. 35-69.

Tarbe de Saint-Hardouin François-Pierre-Hardouin, Notices biographiques sur les ingénieurs des Ponts et Chaussées, depuis la création du corps, en 1716 jusqu’à nos jours, Paris, Baudry, 1884.

Thoenig Jean-Claude, L’Administration des routes et le pouvoir départemental. Vie et mort de la vicinalité, Paris, éd. Cujas, 1980.

Tingle Elizabeth, « Builders’wages and purchasing power in 18c Brittany », The Journal of European economic history, 1999, 28 (2), p. 335-362.

Toulier Bernard, « Notes sur l’œuvre de Nicolas Poictevin (16.. -1719) et l’état des Ponts et Chaussées de la généralité de Tours », Bulletin de la société archéologique de Touraine, 1979, t. 39, p. 173-194.

Trenard Louis, « De la route royale à l’âge d’or des diligences », Les Routes de France depuis les origines jusqu’à nos jours, Paris, Association pour la diffusion de la pensée française, 1959, p. 100-132.

– « Le désenclavement des pays de l’Ain 1750-1815 », Cahiers d’histoire, XXXIV, 1989, p. 265-295.

Vacant Claude, Du cantonnier à l’ingénieur. Les métiers de la route au fil des siècles, Paris, Presses de l’ENPC, 2001.

Vasquez Julien, Nicolas Dupré de Saint-Maur ou le dernier grand intendant de Guyenne, Bordeaux, Fédération historique du Sud-Ouest, 2008.

Vatin François, « L’esprit d’ingénieur : pensée calculatoire et éthique économique », Revue française de socio-économie, 2008 (1), p. 131-152.

Le Travail et ses valeurs, Paris, Albin Michel, 2008.

Verdier Nicolas et Robert Sandrine, « La route en train de se faire », Nouvelles de l’archéologie, 2009 (115), p. 51-56

Vérin Hélène, « Un “document technographique” : le devis », Technique et culture, 1987, no 9, janvier-juin, p. 141-167.

– « Évaluation des avantages du recours à l’entreprise dans les grands travaux de l’État. XVIIIe siècle », Politiques et management public, mars 1989, p. 57-78.

– « Expertise et État fondé en raison au XVIIIe siècle », L’Expertise, R. Damien (dir.), Besançon, Publications universitaires Franc-Comtoises, 2001, p. 175-195

Vignon Eugène-Jean-Marie, Études historiques sur l’administration des voies publiques en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Dunod, 1862-1880, 4 vol.

Virol Michèle, Vauban. De la gloire du roi au service de l’État, Paris, Champ-Vallon, 2003

– « Réglementer le travail des soldats-ouvriers, un projet de Vauban », Le Travail avant la révolution industrielle, 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy (2002), Paris, éd. CTHS, 2006, p. 35-48.

Werner Robert, Les Ponts et Chaussées d’Alsace au XVIIIe siècle, Strasbourg, impr. Heitz et Cie, 1929.

Weulersse Georges, Le Mouvement physiocratique en France de 1756 à 1770, Paris-La Haye, Mouton-Johnson, 1968, 2 vol. (1re éd., Paris, Alcan, 1910).

La Physiocratie à la fin du règne de Louis XV (1770-1774), Paris, PUF, 1959.

La Physiocratie sous les ministères de Turgot et de Necker (1774-1781), Paris, PUF, 1950.

La Physiocratie à l’aube de la révolution 1781-1792, Paris, éd. EHESS, 1984.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search