Versión clásicaVersión móvil

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Quatrième partie. Mutations sociales et institutionnelles

Guy Mollet, Michel Debré : question scolaire et système partisan de 1956 à 1965

Fahmi Ayadi

Entradas de índice

Índice geográfico :

France

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Lorsque l’on s’intéresse à la question scolaire de 1956 à 1967, deux événements dominent la période : le premier est l’épisode final des négociations entre Guy Mollet et le Vatican, le second est le retour de de Gaulle au pouvoir et le règlement de la dualité public/privé avec la loi Debré.

Depuis la Libération, c’est sur le terrain politique que s’affrontaient défenseurs de l’enseignement libre et défenseurs de la laïcité. En 1956 comme en 1959, la volonté était de mettre fin à la vieille querelle qui a divisé l’opinion publique et déchiré la classe politique depuis la Libération. Guy Mollet et de Gaulle furent donc l’un après l’autre confrontés au règlement de la question scolaire. Le secrétaire général du parti socialiste opta pour une négociation d’ensemble tandis que de Gaulle préféra régler la question par un projet de loi.

Le Front républicain à la tête du gouvernement, les laïques attendaient une revanche des défaites de 1951. Le calme apparent, recherché par Guy Mollet dans l...

Autor

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search