Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Troisième partie. Quelques grandes mutations du contexte international

La pression professionnelle agricole en 1965 : politique agricole commune, « chaise vide » et élection présidentielle

Gilbert Noël

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L'année 1965 est une année de bilans. Les gaullistes ont à défendre, dans le contexte d'une élection présidentielle, la politique engagée depuis la création de la Ve République. Pour les milieux agricoles, le constat d'une baisse des revenus justifie une évaluation de l'impact des lois d'orientation de 1960 et 1962, et de l'état d'avancement du projet de constitution d'un Marché commun agricole (MCA) sur l'évolution de l'agriculture. Dès 1958, le gouvernement a décidé de combiner la politique agricole nationale et une « politique agricole commune » (PAC). Et il a lancé un projet de modernisation fondé sur le principe d'une parité économique et sociale en faveur des agriculteurs. Mais, à partir de 1963, suite à l'adoption d'un plan de stabilisation, le malaise paysan s'amplifie pour atteindre son paroxysme au début de 1965. Les succès européens du gouvernement, de janvier 1962 et de décembre 1963 et 1964, sont partiels et ne répondent pas aux attentes des producteurs.

Le refus du prés...

Auteur

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540