Version classiqueVersion mobile

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Troisième partie. Quelques grandes mutations du contexte international

Le retour de Charles de Gaulle : changement de régime et changement de politique algérienne de la France

Guy Pervillé

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le retour de Charles de Gaulle au pouvoir, à la suite de la crise du 13 mai 1958, a eu deux conséquences majeures : le changement de régime de la France, et le changement de sa politique algérienne.

Le premier changement était le plus prévisible, car le passage d'un régime d'assemblée à un parlementarisme équilibré ou à un régime semi-présidentiel était au cœur du programme gaullien et gaulliste depuis le discours de Bayeux (1946), et avait été précisé par les travaux du sénateur Michel Debré, nommé garde des Sceaux dans le gouvernement de Gaulle de 1958. S'il y avait dans la constitution de septembre 1958 un idéal de rééquilibrage des pouvoirs que la pratique a largement dévié vers une supériorité du pouvoir présidentiel sur celui du Premier ministre (à savoir M. Debré lui-même, du 9 janvier 1959 au 14 avril 1962), ce fut sous la pression du problème algérien, dont le peuple français attendait la solution avant tout du général de Gaulle. Et c'est pourquoi M. Debré accepta de servir ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search