Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Deuxième partie. Variations régionales

L'évolution des partis politiques dans le département de la Seine (1956-1967)

Philippe Nivet

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sous la IVe République, dans le département de la Seine, toutes les élections, y compris les cantonales, organisées à des dates différentes des cantonales de province, se font à la proportionnelle. Ce mode de scrutin favorise une dispersion des candidatures, observée notamment aux élections législatives du 2 janvier 1956. La multiplication des listes dans le département, découpé en six circonscriptions (trois pour la capitale1, trois pour la banlieue2), traduit la crise du système partisan : 19 listes dans la première circonscription, 17 dans la deuxième, 19 dans la troisième, 13 dans la quatrième, 12 dans la cinquième, 12 dans la sixième. Les nouvelles modalités électorales mises en place par la Ve République conduisent à la disparition de la proportionnelle. La Seine est divisée en 55 circonscriptions pour les législatives de 1958 et de 1962 où s'applique, comme partout en France, le scrutin majoritaire à deux tours ; en 1967, les législatives se font dans le cadre des nouveaux dé...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540