Version classiqueVersion mobile

Échanger en Méditerranée

 | 
Anne-Florence Baroni
, 
Gwladys Bernard
, 
Béatrice Le Teuff
, 
et al.

Conclusions

Nicolas Tran

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est heureux : il existe plusieurs manières différentes et complémentaires de s’intéresser aux structures et à la vie économique dans l’Antiquité. L’une des approches possibles, dont l’historiographie anglophone – notamment – est très empreinte, consiste à faire de l’économie antique elle-même le héros de son récit. Ce système est alors regardé comme un être vivant dont il convient de scruter les organes, l’énergie vitale, le dynamisme, le développement, en fin de compte, la personnalité et le destin propres. L’objectif d’une telle autopsie est comparatiste. Il s’agit de placer les économies antique, grecque ou encore romaine dans une vaste galerie de portraits, au côté des autres économies qui se sont succédé des époques archaïques à nos jours. Qu’une telle approche ait été longtemps hantée par la controverse entre « primitivistes » et « modernistes » n’est que logique. Qu’elle peine souvent à s’en affranchir, malgré les pétitions de principes, aussi. D’une certaine manière, elle ...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search