Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Première partie. Les partis : acteurs ou victimes de la bipolarisation politique

Apprendre à s'opposer. Les socialistes aux prises avec les règles de la Ve République

Benoît Verrier

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La formation d'un contre-gouvernement en 1966 est un épisode oublié des débuts de la Ve République. Les manuels d'histoire politique ou d'institutions politiques et de droit constitutionnel ne font guère mention de ce qui, à l'époque, a pu être comparé au shadow cabinet anglais1, sans doute parce que cet épisode est « encadré » par deux événements électoraux reconstruits par la suite « mitterrandiens » : l'élection présidentielle de décembre 1965 et le programme du 14 juillet 1966 de la FGDS. Cependant, et c'est l'hypothèse développée ici, cette entreprise inédite de mise en ordre d'un contre-gouvernement par F. Mitterrand constitue un test pour les acteurs engagés à gauche, test au cours duquel la puissance des groupes et de leurs ressources est mobilisée et évaluée. Il s'agit dès lors de questionner la transformation des règles du jeu politique à gauche. En effet, la constitution et la mobilisation de programmes différenciés entre l'opposition et la majorité ont souvent été présen...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540