Version classiqueVersion mobile

Échanger en Méditerranée

 | 
Anne-Florence Baroni
, 
Gwladys Bernard
, 
Béatrice Le Teuff
, 
et al.

Les plombs inscrits du Languedoc ibère 25 ans après

Coline Ruiz Darasse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’écriture levantine est l’une des cinq écritures paléohispaniques documentées au cours de l’âge du Fer dans la péninsule Ibérique. Elle est utilisée depuis la zone de Murcia en Espagne, jusque dans la région de Béziers en Languedoc occidental. La langue ibère, comprise comme la langue notée par cette écriture1, a été considérée comme « véhiculaire » car l’écriture paléohispanique en atteste la présence sur tout le littoral méditerranéen de manière supra-ethnique.

Le Languedoc dit ici ibère est cette partie du sud de la Gaule dont le faciès archéologique, marqué par la nette influence ibérique de certains sites (comme Ensérune ou Pech Maho), a permis d’établir la présence effective d’une population ibérique implantée localement dès le premier âge du Fer et qui participe à des échanges d’ordre notamment commercial. Dans cette zone, dès le Ve siècle av. J.-C. ont été découverts de nombreux documents sur plomb en écriture paléohispanique levantine.

Plusieurs de ces plombs inscrits du Lan...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search