Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Échanger en Méditerranée

 | 
Anne-Florence Baroni
, 
Gwladys Bernard
, 
Béatrice Le Teuff
, 
et al.

Annona Urbis : la part de l’échange

Michel Christol

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’approvisionnement de Rome, celui d’une très grande ville, met en jeu des quantités de produits, des lieux de production, des réseaux de commercialisation, des trajets avec des étapes et un aboutissement principal ; des prix aussi et des valeurs qui évoluent, faisant craindre parfois que leur mouvement n’aille vers l’excès, à la mesure des conditions de constitution de la demande autant que de l’offre. À l’époque impériale, afin de rendre accessibles aux consommateurs quelques-uns des produits majeurs dans ce domaine, il suscita l’action continue des autorités publiques puisque, après quelques tâtonnements, un service particulier fut institué dès Auguste pour résoudre la question frumentaire qui se posait depuis longtemps1 : c’est l’annone, placée sous la direction d’un préfet, le praefectus annonae. Dès lors, et dans cette finalité, ce « service administratif » intervint dans les domaines de l’échange, présentant des échelles variables, qui caractérisaient le marché des céréales2....

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540