Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Échanger en Méditerranée

 | 
Anne-Florence Baroni
, 
Gwladys Bernard
, 
Béatrice Le Teuff
, 
et al.

Introduction. Échanger en Méditerranée : la recherche d’un terrain d’entente

Gwladys Bernard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vendre, acheter, transporter, stocker, établir un contrat, écrire une lettre, mettre en gage, prêter de l’argent, changer de la monnaie, vendre à crédit, contrôler, laisser passer les marchandises, fixer des tarifs, prélever des droits de douane… telles sont quelques-unes des activités qui sont réunies dans cette expression d’échanger en Méditerranée durant l’Antiquité. Si, comme le rappelait A. Tchernia, pour les Romains le commerce est, en principe et a priori, abominable, nombreux sont ceux qui s’y livrent sans encourir aucune déchéance1. Le commerce en Méditerranée réunit des acteurs aux origines multiples, qui établissent une « grammaire » commune pour échanger des biens et mener à terme une transaction fructueuse pour l’ensemble des parties. En effet, échanger implique une sortie, au moins partielle et temporaire, de son propre territoire pour trouver un terrain d’échange commun aux différents acteurs. S’exprimer et libeller un contrat dans une langue commune, se conformer aux...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540