Version classiqueVersion mobile

Le collège unique

 | 
Patricia Legris
, 
Laurent Gutierrez

Chapitre VI. René Haby et le problème du collège unique : quelles alternatives aux filières ?

Catherine Dorison et Pierre Kahn

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Mais qu’allez-vous faire des cent mille ou cent cinquante mille jeunes qui manifestement ne sont pas faits pour ce type d’études1 ? » C’est en ces termes que René Haby, alors recteur de l’académie de Clermont, s’inquiète auprès de son ministre, Joseph Fontanet, du projet de suppression des filières. Pourtant, devenu ministre du nouveau président Giscard d’Estaing, c’est au collège unique, et donc à cette suppression, que la réforme qu’il engage va principalement attacher son nom (bien qu’elle fut ou se voulut d’une plus grande ampleur et ait concerné l’ensemble du système éducatif). C’est à partir de ce constat d’apparence paradoxale que va s’organiser, en deux moments, notre propos.

Nous allons d’abord décrire l’itinéraire qui, de 1963 à 1975, a conduit Haby du rôle actif qu’il a joué comme adjoint de Jean Capelle dans la mise en place du CES, donc des filières, à la réforme du collège unique. Cet itinéraire vaut sans doute pour lui-même, mais davantage encore pour ce qu’il peut n...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search