Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Première partie. Les partis : acteurs ou victimes de la bipolarisation politique

La restructuration des droites non gaullistes de 1962 à 1967

Mathias Bernard

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les scrutins de 1962 ouvrent une période nouvelle pour les droites non gaullistes. Après l'embellie des années cinquante, qui avait trouvé son apogée lors des élections législatives de 1958, cette nébuleuse de courants politiques semble marginalisée, face à une gauche toujours dominée par le parti communiste et, surtout, face à une majorité contrôlée désormais par le parti gaulliste. Cet apparent déclin n'est pas seulement lié à la conjoncture politique. Il s'explique aussi par les divisions stratégiques et idéologiques qui opposent les trop nombreuses organisations qui se disputent cet espace politique. Et pourtant, au cours des cinq années qui séparent les deux élections législatives de 1962 et de 1967, plusieurs initiatives successives cherchent à dépasser ces clivages et à constituer une force politique cohérente, à côté de la gauche et du gaullisme. Cette contribution exposera les difficultés auxquelles se sont heurtés ces différents projets de restructuration.

Le jeu des organi...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540