Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les bains d'al-Andalus

 | 
Caroline Fournier

Cahier illustrations

Texte intégral

Figure. I. – Bain de Quṣayr ʿAmra (Jordanie, vers 721-715).

Figure. II. – Bain de Quṣayr ʿAmra. Détail de l’appareil de la façade ouest extérieur (Jordanie, vers 712-715).

Figure III. – Vue générale du bain du palais des Abencerrajes construit en brique (Alhambra, début XIVe siècle).

Figure IV. – Cloison entre la salle chaude et la zone de services réalisée en briques disposées en carreau et boutisse dans le bain du palais des Abencerrajes (Alhambra, début XIVe siècle).

Figure V. – Mur de refend construit en brique dans l’alcôve occidentale de la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure VI. – Mur construit en pierre de taille dans le bain du Salón Rico en cours de restauration en août 2007 (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle).

Figure VII. – Vestiaire du bain de la citadelle d’Amman (Jordanie, époque omeyyade).

Figure VIII. – Appareil tolédan, mur extérieur du bain de San Sebastián de Suso (Tolède, in Xe-début XIe siècle).

Figure IX. – Arcs surbaissés à l’angle d’une galerie du bayt al-wasṭī du Bañuelo (Grenade, XIe siècle ?).

Figure X. – Arcs outrepassés légèrement brisés et chapiteaux nasrides du bayt al-wasṭī dans le bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XI. – Chapiteau composite daté du Ve siècle conservé au musée archéologique de Grenade (no inv. 1893) découvert dans le bain d’Hernando de Zafra (Grenade, XIIe-XIIIe siècles).

Figure XII. – Chapiteaux almohades du bain des Mercedarias (Grenade, XIIe-XIIIe siècles).

Figure XIII. – Colonnes et chapiteaux en brique dans le bayt al-maslaḫ du bain de Ronda (in XIIIe siècle). Les colonnes en pierre sont des remplois de l’époque antique.

Figure XIV. – Voûte en berceau plein cintre du bayt al-saḫūn dans le bain omeyyade de Vascos.

Figure XV. – Voûte en berceau d’une galerie latérale dans le bayt al-wasṭī du Bañuelo (XIe siècle ?).

Figure XVI. – Voûte en berceau construite en brique dans la salle froide du bain de Ronda (fin XIIIe siècle).

Figure XVII. – Voûte en arc-de-cloître dans la salle intermédiaire du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XVIII. – Deux crapaudines mises au jour au niveau de la porte entre la salle intermédiaire et la salle chaude du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?) de formes et tailles distinctes (cl. S. Gilotte).

Figure XIX. – Traces d’usure du passage d’une porte entre la salle intermédiaire et la salle chaude dans le bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?, cl. S. Gilotte).

Figure XX. – Crapaudine repérée dans l’alcôve occidentale de la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XXI. – Arc surbaissé en brique et chapiteau califal remployé dans le bayt al-wasṭī du Bañuelo (Grenade, XIe siècle ?).

Figure XXII. – Arc plein cintre surbaissé entre le bayt al-bārid et le bayt al-wasṭī du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XXIII. – Arc outrepassé légèrement brisé dans le bayt al-bārid du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XXIV. – Arc surhaussé et ajouré dans le bayt al-saḫūn du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XXV. – Vue du canal de chauffe du bain d’Al-Balāt (XIe siècle ?). Au premier plan, on aperçoit la demi-meule retaillée qui forme le linteau de l’arc de transition entre le canal de chauffe et l’hypocauste de la salle chaude. Au niveau de la mire, la forme légèrement incurvée des parois du canal correspond à l’emplacement de la chaudière (cl. P. Gaubert).

Figure XXVI. – Vue du massif de maçonnerie dans lequel se situe la chaudière dans un ḥammām de Marrakech (Maroc, août 2007). On remarque tout autour le combustible qui sert à l’entretien du foyer (sciure et petits morceaux de bois).

Figure XXVII. – Vue de la même chaudière et alimentation du foyer par l’homme nommé le « chauffeur » du ḥammām (Marrakech, Maroc, août 2007).

Figure XXVIII. – Bain de la Zubia (Grenade, XIIe siècle ?). Large arc de décharge situé dans le mur de séparation entre la zone de services et la salle chaude. Le four a pu être surmonté d’une chaudière dont la vapeur est dirigée dans le bayt al-saḫūn par l’ouverture aménagée (cl. J. Bueno Vargas).

Figure XXIX. – Pilier qui se termine en forme de « fausse voûte » connectée à la paroi de brique afin de poser le sol de la salle chaude du bain de la Tropa (Alméria, in XIe siècle).

Figure XXX. – La porte de la zone de services de ce bain de Chefchaouen est toujours ouverte (sauf absence du « chauffeur ») et le bois entreposé sur la voie publique étant donné l’étroitesse de la pièce (Chefchaouen, Maroc, août 2007).

Figure XXXI. – Bassin maçonné de la salle chaude du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?, cl. S. Gilotte).

Figure XXXII. – Base de fontaine en marbre décoré d’alicatados découvert dans le bain de dār al-ʿArūša (Alhambra, XIVe siècle, cl. Museo de la Alhambra. Patronato de la Alhambra y Generalife).

Figure XXXIII. – Dallage en schiste des différentes salles du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ? ; cl. P. Gaubert).

Figure XXXIV. – Pavement de la salle chaude du bain de Loulé (Faro, XIIe siècle).

Figure XXXV. – Couche d’enduit préparatoire avec empreintes réalisées à la truelle pour permettre une meilleure adhérence à la seconde couche. Vestiaire du bain de Celín (Alméria, XIIIe siècle).

Figure XXXVI. – Traces de la couche préparatoire sur laquelle est posée une épaisse seconde couche d’enduit ensuite recouverte de peinture rouge dans le bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle).

Figure XXXVII. – Pièce d’albâtre découverte dans le bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle, cl. Conjunto Arqueológico Madīnat al-Zahrā’, Junta de Andalucía).

Figure XXXVIII. – Yeserías décorant la tour-lanterne du vestiaire du bain du Polinario (Alhambra, XIVe siècle).

Figure XXXIX. – Yeserías placées au niveau de la tour-lanterne du vestiaire du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle). Les moucharabiehs ainsi que les céramiques décoratives du plafond ne sont pas d’origine, ils ont été placés au XIXe siècle.

Figure XL. – Alicatados islamiques et réfections postérieures dans la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle). Un bandeau décoratif a été ajouté à l’époque chrétienne.

Figure XLI. – Patio du bain du Salón Rico de Madīnat al-Zahrā’(milieu Xe siècle) complété d’un miḥrāb construit à partir de blocs de pierre disposés de manière alternée en boutisse parpaing (deux ou trois pierres) et carreau.

Figure XLII. – Le bain de Quṣayr ʿAmra, façades sud et ouest (Jordanie, 712-715).

Figure XLIII. – Bain d’Aġmāt (Maroc). Au premier plan, vestiaire avec bassin central et au second plan les salles de la zone humide construites en pierre sous la forme de nefs voûtées en berceau plein cintre (cl. Mission archéologique d’Aghmât).

Figure XLIV. – Conteneurs d’eau découverts dans le bain de la forteresse almohade de Silves (musée archéologique de Silves).

Figure XLV. – Ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).

Figure XLVI. – Livraison de bois destiné au ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).

Figure XLVII. – Transfert des bûches de bois dans la zone de service du ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).

Figure XLVIII. – Divers morceaux de bois, destinés à être brûlés dans le four, sont stockés sur le toit du ḥammām à Marrakech (Maroc, août 2007).

Figure XLIX. – Le « chauffeur » récupère des morceaux de bois ou déchets d’ateliers artisanaux situés à proximité du ḥammām à Marrakech (Maroc, août 2007).

Figure L. – Des pots en céramique contenant le repas des employés du bain sont conservés au chaud dans les cendres du four dans un ḥammām de Marrakech (Maroc, août 2007).

Figure LI. – « Bains arabes à Valence » ; « Plan et coupe des bains arabes à Valence » par Jacques Moulinier, pl. 98 extraite du Voyage pittoresque et historique de l’Espagne d’Alexandre de Laborde, 1811. Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (photographie © INHA, dist. RMN Grand Palais/image INHA). Ce bain interprété comme « arabe » au XIXe siècle est, d’après les recherches récentes, un édifice construit en 1313, bien après la conquête de la ville de Valence par Jacques Ier d’Aragon. Il montre la continuité de pratiques balnéaires dans les royaumes chrétiens.

Figure LII. – Botte de jonc (Algérie, vers XIXe -XXe siècles). Cette brosse peut servir au nettoyage des diférents espaces du ḥammām. En effet, l’alfa gonle au contact de l’eau et devient imperméable. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2003.31.18 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/ Yves Inchierman).

Figure LIII. – Beniqa (Algérie, XVIIIe siècle). Ce bonnet brodé de fils de soie et d’argent est posé sur les cheveux enduits de henné avant la sortie du ḥammām. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2002.77.4 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/Yves Inchierman).

Figure LIV. – Bol de ḥammām en cuivre repoussé (Algérie, XVIIIe-XXe siècles). Cet élément de toilette féminine richement orné permet de s’asperger après avoir puisé l’eau dans un bassin. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2003.15.18 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/Yves Inchierman).

Figure LV. – Seau de ḥammām en cuivre (Maroc, Fès, XVIIIe siècle). Les seaux de bain servent entre autres à transporter le linge et les accessoires nécessaires à la toilette au ḥammām. Paris, musée du quai Branly, no inv. AP91.1.17 (photographie © RMN-Grand Palais (musée du quai Branly/Daniel Arnaudet).

Figure LVI. – Pierre ponce d’époque nasride découverte dans le vestiaire du bain de Ronda (cl. Museo Municipal de Ronda, Ronda, Malaga).

Figure LVII. – Pince à épiler en bronze découverte dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).

Figure LVIII. – Attaches métalliques de flacons en verre mises au jour dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).

Figure LIX. – Boucles de ceinture en bronze découvertes dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).

Figure LX. – Piques à cheveux en ivoire découverts dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé)

Figure LXI. – Piques à cheveux en bronze découverts dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).

Figure LXII-XLIII. – Fragments d’un panneau d’albâtre nommé « Tablero de los Frutos » découverts dans la salle chaude du bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle, cl. Conjunto Arqueológico Madīnat al-Zahrā’, Junta de Andalucía).

Table des illustrations

Légende Figure. I. – Bain de Quṣayr ʿAmra (Jordanie, vers 721-715).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Légende Figure. II. – Bain de Quṣayr ʿAmra. Détail de l’appareil de la façade ouest extérieur (Jordanie, vers 712-715).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 340k
Légende Figure III. – Vue générale du bain du palais des Abencerrajes construit en brique (Alhambra, début XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 336k
Légende Figure IV. – Cloison entre la salle chaude et la zone de services réalisée en briques disposées en carreau et boutisse dans le bain du palais des Abencerrajes (Alhambra, début XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 368k
Légende Figure V. – Mur de refend construit en brique dans l’alcôve occidentale de la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Légende Figure VI. – Mur construit en pierre de taille dans le bain du Salón Rico en cours de restauration en août 2007 (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Légende Figure VII. – Vestiaire du bain de la citadelle d’Amman (Jordanie, époque omeyyade).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Légende Figure VIII. – Appareil tolédan, mur extérieur du bain de San Sebastián de Suso (Tolède, in Xe-début XIe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 504k
Légende Figure IX. – Arcs surbaissés à l’angle d’une galerie du bayt al-wasṭī du Bañuelo (Grenade, XIe siècle ?).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Légende Figure X. – Arcs outrepassés légèrement brisés et chapiteaux nasrides du bayt al-wasṭī dans le bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Figure XI. – Chapiteau composite daté du Ve siècle conservé au musée archéologique de Grenade (no inv. 1893) découvert dans le bain d’Hernando de Zafra (Grenade, XIIe-XIIIe siècles).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 188k
Légende Figure XII. – Chapiteaux almohades du bain des Mercedarias (Grenade, XIIe-XIIIe siècles).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 200k
Légende Figure XIII. – Colonnes et chapiteaux en brique dans le bayt al-maslaḫ du bain de Ronda (in XIIIe siècle). Les colonnes en pierre sont des remplois de l’époque antique.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 312k
Légende Figure XIV. – Voûte en berceau plein cintre du bayt al-saḫūn dans le bain omeyyade de Vascos.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 312k
Légende Figure XV. – Voûte en berceau d’une galerie latérale dans le bayt al-wasṭī du Bañuelo (XIe siècle ?).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Légende Figure XVI. – Voûte en berceau construite en brique dans la salle froide du bain de Ronda (fin XIIIe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 176k
Légende Figure XVII. – Voûte en arc-de-cloître dans la salle intermédiaire du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 292k
Légende Figure XVIII. – Deux crapaudines mises au jour au niveau de la porte entre la salle intermédiaire et la salle chaude du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?) de formes et tailles distinctes (cl. S. Gilotte).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Légende Figure XIX. – Traces d’usure du passage d’une porte entre la salle intermédiaire et la salle chaude dans le bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?, cl. S. Gilotte).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Légende Figure XX. – Crapaudine repérée dans l’alcôve occidentale de la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 280k
Légende Figure XXI. – Arc surbaissé en brique et chapiteau califal remployé dans le bayt al-wasṭī du Bañuelo (Grenade, XIe siècle ?).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 180k
Légende Figure XXII. – Arc plein cintre surbaissé entre le bayt al-bārid et le bayt al-wasṭī du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Légende Figure XXIII. – Arc outrepassé légèrement brisé dans le bayt al-bārid du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 236k
Légende Figure XXIV. – Arc surhaussé et ajouré dans le bayt al-saḫūn du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Légende Figure XXV. – Vue du canal de chauffe du bain d’Al-Balāt (XIe siècle ?). Au premier plan, on aperçoit la demi-meule retaillée qui forme le linteau de l’arc de transition entre le canal de chauffe et l’hypocauste de la salle chaude. Au niveau de la mire, la forme légèrement incurvée des parois du canal correspond à l’emplacement de la chaudière (cl. P. Gaubert).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Légende Figure XXVI. – Vue du massif de maçonnerie dans lequel se situe la chaudière dans un ḥammām de Marrakech (Maroc, août 2007). On remarque tout autour le combustible qui sert à l’entretien du foyer (sciure et petits morceaux de bois).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Légende Figure XXVII. – Vue de la même chaudière et alimentation du foyer par l’homme nommé le « chauffeur » du ḥammām (Marrakech, Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 280k
Légende Figure XXVIII. – Bain de la Zubia (Grenade, XIIe siècle ?). Large arc de décharge situé dans le mur de séparation entre la zone de services et la salle chaude. Le four a pu être surmonté d’une chaudière dont la vapeur est dirigée dans le bayt al-saḫūn par l’ouverture aménagée (cl. J. Bueno Vargas).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 192k
Légende Figure XXIX. – Pilier qui se termine en forme de « fausse voûte » connectée à la paroi de brique afin de poser le sol de la salle chaude du bain de la Tropa (Alméria, in XIe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 180k
Légende Figure XXX. – La porte de la zone de services de ce bain de Chefchaouen est toujours ouverte (sauf absence du « chauffeur ») et le bois entreposé sur la voie publique étant donné l’étroitesse de la pièce (Chefchaouen, Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-30.jpg
Fichier image/jpeg, 340k
Légende Figure XXXI. – Bassin maçonné de la salle chaude du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ?, cl. S. Gilotte).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-31.jpg
Fichier image/jpeg, 248k
Légende Figure XXXII. – Base de fontaine en marbre décoré d’alicatados découvert dans le bain de dār al-ʿArūša (Alhambra, XIVe siècle, cl. Museo de la Alhambra. Patronato de la Alhambra y Generalife).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-32.jpg
Fichier image/jpeg, 232k
Légende Figure XXXIII. – Dallage en schiste des différentes salles du bain d’Al-Balāṭ (XIe siècle ? ; cl. P. Gaubert).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-33.jpg
Fichier image/jpeg, 316k
Légende Figure XXXIV. – Pavement de la salle chaude du bain de Loulé (Faro, XIIe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-34.jpg
Fichier image/jpeg, 288k
Légende Figure XXXV. – Couche d’enduit préparatoire avec empreintes réalisées à la truelle pour permettre une meilleure adhérence à la seconde couche. Vestiaire du bain de Celín (Alméria, XIIIe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-35.jpg
Fichier image/jpeg, 304k
Légende Figure XXXVI. – Traces de la couche préparatoire sur laquelle est posée une épaisse seconde couche d’enduit ensuite recouverte de peinture rouge dans le bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-36.jpg
Fichier image/jpeg, 240k
Légende Figure XXXVII. – Pièce d’albâtre découverte dans le bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle, cl. Conjunto Arqueológico Madīnat al-Zahrā’, Junta de Andalucía).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-37.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Légende Figure XXXVIII. – Yeserías décorant la tour-lanterne du vestiaire du bain du Polinario (Alhambra, XIVe siècle).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-38.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Légende Figure XXXIX. – Yeserías placées au niveau de la tour-lanterne du vestiaire du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle). Les moucharabiehs ainsi que les céramiques décoratives du plafond ne sont pas d’origine, ils ont été placés au XIXe siècle.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-39.jpg
Fichier image/jpeg, 208k
Légende Figure XL. – Alicatados islamiques et réfections postérieures dans la salle froide du bain de Comares (Alhambra, XIVe siècle). Un bandeau décoratif a été ajouté à l’époque chrétienne.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-40.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Légende Figure XLI. – Patio du bain du Salón Rico de Madīnat al-Zahrā’(milieu Xe siècle) complété d’un miḥrāb construit à partir de blocs de pierre disposés de manière alternée en boutisse parpaing (deux ou trois pierres) et carreau.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-41.jpg
Fichier image/jpeg, 236k
Légende Figure XLII. – Le bain de Quṣayr ʿAmra, façades sud et ouest (Jordanie, 712-715).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-42.jpg
Fichier image/jpeg, 232k
Légende Figure XLIII. – Bain d’Aġmāt (Maroc). Au premier plan, vestiaire avec bassin central et au second plan les salles de la zone humide construites en pierre sous la forme de nefs voûtées en berceau plein cintre (cl. Mission archéologique d’Aghmât).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-43.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Légende Figure XLIV. – Conteneurs d’eau découverts dans le bain de la forteresse almohade de Silves (musée archéologique de Silves).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-44.jpg
Fichier image/jpeg, 200k
Légende Figure XLV. – Ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-45.jpg
Fichier image/jpeg, 284k
Légende Figure XLVI. – Livraison de bois destiné au ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-46.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Légende Figure XLVII. – Transfert des bûches de bois dans la zone de service du ḥammām de la place « Outa Hammam » à Chefchaouen (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-47.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Figure XLVIII. – Divers morceaux de bois, destinés à être brûlés dans le four, sont stockés sur le toit du ḥammām à Marrakech (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-48.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Figure XLIX. – Le « chauffeur » récupère des morceaux de bois ou déchets d’ateliers artisanaux situés à proximité du ḥammām à Marrakech (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-49.jpg
Fichier image/jpeg, 384k
Légende Figure L. – Des pots en céramique contenant le repas des employés du bain sont conservés au chaud dans les cendres du four dans un ḥammām de Marrakech (Maroc, août 2007).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-50.jpg
Fichier image/jpeg, 264k
Légende Figure LI. – « Bains arabes à Valence » ; « Plan et coupe des bains arabes à Valence » par Jacques Moulinier, pl. 98 extraite du Voyage pittoresque et historique de l’Espagne d’Alexandre de Laborde, 1811. Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (photographie © INHA, dist. RMN Grand Palais/image INHA). Ce bain interprété comme « arabe » au XIXe siècle est, d’après les recherches récentes, un édifice construit en 1313, bien après la conquête de la ville de Valence par Jacques Ier d’Aragon. Il montre la continuité de pratiques balnéaires dans les royaumes chrétiens.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-51.jpg
Fichier image/jpeg, 432k
Légende Figure LII. – Botte de jonc (Algérie, vers XIXe -XXe siècles). Cette brosse peut servir au nettoyage des diférents espaces du ḥammām. En effet, l’alfa gonle au contact de l’eau et devient imperméable. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2003.31.18 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/ Yves Inchierman).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-52.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Figure LIII. – Beniqa (Algérie, XVIIIe siècle). Ce bonnet brodé de fils de soie et d’argent est posé sur les cheveux enduits de henné avant la sortie du ḥammām. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2002.77.4 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/Yves Inchierman).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-53.jpg
Fichier image/jpeg, 144k
Légende Figure LIV. – Bol de ḥammām en cuivre repoussé (Algérie, XVIIIe-XXe siècles). Cet élément de toilette féminine richement orné permet de s’asperger après avoir puisé l’eau dans un bassin. Marseille, MuCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, no inv. 2003.15.18 (photographie © MuCEM, dist. RMN-Grand Palais/Yves Inchierman).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-54.jpg
Fichier image/jpeg, 208k
Légende Figure LV. – Seau de ḥammām en cuivre (Maroc, Fès, XVIIIe siècle). Les seaux de bain servent entre autres à transporter le linge et les accessoires nécessaires à la toilette au ḥammām. Paris, musée du quai Branly, no inv. AP91.1.17 (photographie © RMN-Grand Palais (musée du quai Branly/Daniel Arnaudet).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-55.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
Légende Figure LVI. – Pierre ponce d’époque nasride découverte dans le vestiaire du bain de Ronda (cl. Museo Municipal de Ronda, Ronda, Malaga).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-56.jpg
Fichier image/jpeg, 268k
Légende Figure LVII. – Pince à épiler en bronze découverte dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-57.jpg
Fichier image/jpeg, 104k
Légende Figure LVIII. – Attaches métalliques de flacons en verre mises au jour dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-58.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Légende Figure LIX. – Boucles de ceinture en bronze découvertes dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-59.jpg
Fichier image/jpeg, 160k
Légende Figure LX. – Piques à cheveux en ivoire découverts dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé)
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-60.jpg
Fichier image/jpeg, 72k
Légende Figure LXI. – Piques à cheveux en bronze découverts dans le bain de Loulé (cl. Museu Municipal de Loulé, Câmara Municipal de Loulé).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-61.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Légende Figure LXII-XLIII. – Fragments d’un panneau d’albâtre nommé « Tablero de los Frutos » découverts dans la salle chaude du bain du Salón Rico (Madīnat al-Zahrā’, milieu Xe siècle, cl. Conjunto Arqueológico Madīnat al-Zahrā’, Junta de Andalucía).
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/44647/img-62.jpg
Fichier image/jpeg, 409k

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540