Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aménagement et environnement

 | 
Patrick Fournier
, 
Geneviève Massard-Guilbaud

Les auteurs

Texte intégral

1Aurore Assaker est doctorante, membre du Remote Sensing Center, CNRS Liban, hydrologie et hydrogéochimie.

2Dominique Baud est maître de conférences en géographie et membre du laboratoire Pacte [Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires] de l’université de Grenoble. Elle travaille notamment sur l’identification des transformations et des trajectoires du paysage en territoire de montagne et sur les stratégies d’adaptation des sociétés montagnardes face à des événements de crues et lors de grands aménagements depuis le XVIIIe siècle.

3Alexandre Brun est géographe et urbaniste, maître de conférences à l’université Paul Valéry de Montpellier, membre de l’Unité Mixte de Recherche 5281 CNRS « ART-DEV » et chercheur associé du centre québécois d’études géopolitiques des Hautes Études Internationales de l’université Laval au Canada.

4Jonathan Bussard est titulaire d’un master de l’université de Lausanne sur la protection et la valorisation du patrimoine géomorphologique du Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut (prix de la Société Suisse de Géographie Appliquée en 2014).

5Gaëlle Caillet est doctorante en archéologie, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Archéologie des Mondes modernes et contemporains.

6Hervé Caltran travaille à la direction de l’Eau du Grand Lyon, unité Stratégie et Développement durable.

7Martine Chalvet est maître de conférences d’histoire à Aix Marseille université. Ses travaux portent sur l’histoire de la forêt, notamment la forêt méditerranéenne, et sur le risque d’inondation.

8Stéphane Coursière est cartographe au sein de l’unité mixte de recherche 5281 CNRS « ART-DEV ».

9Katherine Dana est doctorante en histoire des régions littorales et de la mer, Laboratoire CERHIO CNRS UMR 6258, université de Bretagne-Sud. Membre du GIS en Histoire maritime, elle est spécialiste d’histoire de la navigation fluviomaritime, des aménagements hydrauliques, des échanges (XVIe-XVIIe siècles).

10Talal Darwich est docteur en Sciences du sol, membre du Remote Sensing Center, CNRS Liban, science du sol et télédétection.

11Odile De Bruyn, docteur en Histoire ancienne, s’est spécialisée dans l’histoire des jardins sur la longue durée. Actuellement consultante dans le domaine de la restauration des parcs et jardins historiques, elle est membre du réseau interdisciplinaire d’Histoire de l’Environnement HEnRI, soutenu par le Fonds de la recherche scientifique belge.

12Elsa Devienne est maître de conférences en civilisation américaine à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre du Centre de recherches anglophones (CREA), membre associée de l’UMR Mondes Américains et trésorière du RUCHE (Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale). En 2014, elle a soutenu à l’EHESS une thèse consacrée à l’histoire sociale et environnementale du littoral de Los Angeles au XXe siècle.

13Stéphane Durand est professeur d’histoire moderne à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, membre du Centre Norbert Elias (UMR 8562, EHESS/CNRS/Aix Marseille université/Avignon université).

14Ghaleb Faour est docteur en Sciences de l’ingénieur et directeur du RSC Remote Sensing Center, CNRS Liban, télédétection.

15Marie Fournier est maître de conférences en aménagement-urbanisme à l’École supérieure des Géomètres et Topographes du Mans (CNAM) et rattachée au laboratoire Géomatique et Foncier (GeF). Ses travaux portent sur la construction de l’action publique dans le domaine de la gestion du risque d’inondation en France et en Europe.

16Patrick Fournier est maître de conférences en histoire moderne à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, membre du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC, EA 1001). Ses recherches portent sur la gestion de l’eau, l’aménagement territorial et les relations entre santé et environnement.

17Stéphane Frioux est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Lyon 2, chercheur à l’UMR LARHRA. Il est spécialiste de l’histoire des pollutions et a co-écrit Un air familier. Sociohistoire des pollutions atmosphériques, Presses des Mines, 2015.

18Anne-Marie Granet-Abisset est professeur d’histoire contemporaine, université Grenoble-Alpes, UMR 5190 LARHRA- Labex ITEM (Innovation et territoires de montagne).

19Jacky-Marc Girel, écologue, ingénieur de recherche (retraité du CNRS), collaborateur scientifique au Laboratoire d’Écologie Alpine de l’université de Grenoble et de l’université de Savoie, où il développe depuis plusieurs années une approche d’écologie historique visant à comprendre la genèse des paysages alluviaux alpins en intégrant les données issues de l’ingénierie hydraulique et agronomique, de l’histoire de l’utilisation des terres et de l’écologie.

20Romana Harfouche est docteure en Archéologie, membre d’ArScAn, UMR 7041 CNRS-université Paris 1, archéologie et histoire des paysages ruraux.

21Nicolas Holleville est enseignant en lettres-histoire au lycée Roosevelt (Mulhouse). Ses recherches portent sur les inondations survenues dans le bassin rhénan (Rhin, Ill et affluents) depuis le XIXe siècle et sur les liens qui peuvent être établis avec les cultures locales du risque.

22Carla Khater est docteure en Écologie végétale, membre du Remote Sensing Center, CNRS Liban, botanique.

23Sébastien Martin est maître de conférences en histoire moderne, centre de recherche en Histoire Atlantique et Littorale (HLLI-CRHAEL UR 4030), université du Littoral.

24Geneviève Massard-Guilbaud est historienne, directrice d’études à l’EHESS et membre du CIRED, UMR 8568. Ses recherches actuelles portent sur les aménagements de l’estuaire de la Loire, leurs conséquences sur la ville de Nantes et les relations entre ingénieurs des Ponts et Chaussées, municipalités, chambres de commerce et autres acteurs de cette opération.

25Raphaël Morera est chargé de recherche, CNRS – CERHIO. Ses recherches portent sur l’économie et la gouvernance de l’eau au cours de l’époque moderne.

26Pierre Poupet est docteur en Sciences de la Terre, membre de l’ASM, UMR 5140 CNRS – université Montpellier 3, science du sol et archéologie.

27Jean-Yves Puyo, géographe, professeur des universités, est membre du laboratoire SET (UMR 5603, université de Pau et des Pays de l’Adour). Ses travaux s’intéressent à l’étude de la géographie française du XIXe siècle ainsi qu’à l’évolution de la pensée aménagiste française « pré DATAR ».

28Emmanuel Reynard est docteur de l’université de Lausanne, professeur de géographie physique dans cette université, spécialiste de la gestion des ressources en eau et de géomorphologie, particulièrement en territoires alpins.

29Amin Shaban est docteur en Géologie et Océanographie et membre du Remote Sensing Center, CNRS Liban, hydrogéologie et télédétection.

30Hélène Schmutz est maître de conférences en civilisation américaine, études environnementales, à l’université de Savoie Mont-Blanc.

31Rémy Simonetti est chargé de recherche en histoire médiévale au Dipartimento di Scienze Storiche, Geografiche e dell’Antichità, (DISSGeA), université de Padoue. Il est spécialiste d’histoire agraire, d’histoire environnementale et d’histoire des techniques.

32Pascal Verdin est archéologue, membre de l’INRAP et du CEPAM, UMR 7264 CNRS, Nice, paléobotanique, analyse des phytolithes.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540