Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Conclusion

Les voies de la professionnalisation

Dominique Kalifa et Vincent Milliot

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’origine de cet ouvrage, un mot s’était imposé, celui de « métier », comme étant susceptible de nourrir une confrontation pluridisciplinaire fructueuse, attentive à la reconstitution des pratiques professionnelles, à leur acquisition et leur circulation, et cela à mille lieux des approches traditionnelles centrées sur les tableaux des institutions policières. Un parcours presque buissonnier à travers les dictionnaires de langue française, de la fin du xviiie siècle jusqu’au début du xxe, du Dictionnaire de l’Académie française au Littré, permet d’ouvrir l’éventail des significations attachées au mot métier 1. Le terme désigne à la fois une activité, assez souvent mécanique, et une manière de l’exercer. Le métier renvoie à « l’assemblée, à la compagnie des gens d’un corps qui exercent un même métier » et dont la profession est soumise à des règlements spéciaux (Littré, 1872). Le métier digne de ce nom, avec ses lettres de noblesse, rime souvent avec corporation. On pourrait, si l’...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540