Version classiqueVersion mobile

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Sixième partie. Être policier en temps de crise

Policiers et pouvoir politique en période de crise : L’exemple de la Guerre d’Algérie (1958-1962)

Jean-Marc Berlière

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La police », explicitement chargée de la garantie des « droits naturels de l’homme » par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen d’août 1789, peut être considérée comme l’ordre même qui préside à une société, mais elle constitue aussi tout à la fois un rouage important du fonctionnement de l’État, un des bras séculiers du pouvoir, un rempart du régime, un enjeu parfois capital du champ politique, en même temps qu’une société particulière avec ses valeurs, ses codes et ses règles propres poursuivant des intérêts particuliers et autonomes quoique hétérogènes, entretenant des rapports complexes et contradictoires avec l’opinion publique, la société, le politique.

L’action des policiers, leurs statuts, leurs pratiques, leurs pouvoirs, l’usage qui en est fait, les missions et consignes qu’ils reçoivent, leur manière de les appliquer, les espaces d’autonomie et d’initiative dont ils disposent, caractérisent autant, voire davantage, un régime, l’état réel des libertés, que les ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search