Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Changer les noms des rues de Paris

Le rapport de la Commission Merruau

Rapport sur la nomenclature des rues et le numérotage des maisons de Paris*

Fait à M. Le sénateur, préfet de la Seine, au nom d’une commission spéciale1

Charles Merruau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[1]

Monsieur le Préfet,

La zone suburbaine, aujourd’hui réunie à Paris, était sillonnée par 1,492 voies publiques qui ne formaient pas un réseau unique, mais se répartissaient en autant de groupes qu’il y avait de territoires communaux différents aux abords de la ville. On comprend que les noms donnés jadis aux rues de chaque commune par l’usage populaire, ou par les particuliers ou les autorités qui les ont [2] ouvertes, aient été choisis sans aucun égard aux noms que portaient les rues soit des autres communes contigües à Paris, soit à Paris même. De là des répétitions multipliées.

Il y avait sans doute un assez grand inconvénient à l’existence d’un nombre considérable, de rues homonymes, dans des régions si voisines ; mais l’inconvénient est devenu intolérable depuis que la même circonscription municipale les enferme toutes. A chaque instant on fait confusion des adresses et des domiciles ; les habitants s’en plaignent, les services administratifs en sont entravés. En outre, dans be...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540