Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand les instituteurs répondaient au ministre

Chronologie sommaire de l’histoire de l’enseignement primaire (1848-1870)1

Gilbert Nicolas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Loi du 11 janvier 1850 : les préfets peuvent sanctionner les instituteurs.

Loi du 15 mars 1850 ou loi Falloux. L’enseignement primaire est organisé sur la base départementale. Les programmes sont redéfinis. Les écoles normales peuvent être supprimées. Les instituteurs sont soumis aux curés. Leur revenu est porté à 600 F minimum. Les communes de plus de 800 habitants doivent entretenir une école de filles. Les congrégations sont avantagées.

Règlement du 24 mars 1851 : Le régime des écoles normales primaires est modifié.

Décret du 9 mars 1852 : la nomination des instituteurs est confiée aux recteurs départementaux.

Circulaire du 20 mars 1852 : circulaire sur la tenue du corps enseignant.

Loi du 9 juin 1853 : loi sur la retraite des fonctionnaires.

Instruction du 24 décembre 1853 pour l’exécution de la loi sur les pensions civiles : les retenues subies par les instituteurs étaient, jusqu’à présent, versées dans une caisse d’éparg...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540