Versión clásicaVersión móvil

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Cinquième partie. Anthropologie du policier

Anthropologie du policier : le corps, le temps, l’espace

Jean-Noël Luc

Entradas de índice

Índice geográfico :

France

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

« Maître Pandore, un gendarme superbe, Prit son cheval !
Et crân’ment l’enfourchant,
Dit à sa femme,
Le soleil brille sur l’herbe,
Je m’en vais faire une tournée dans les champs !
Poings aux côtés, la moustache en bataille […]
Les hommes, les femmes, les filles et la marmaille,
Tous s’écriaient : Ah ! quel grand épatant !
Maître Pandore, sur son coursier,
Se dressait dur comme de l’acier 1. »

Dans cette chanson de la Belle Époque, c’est d’abord l’allure du gendarme qui en impose à ses administrés. S’il reste essentiel, l’uniforme, passé ici sous silence, ne fait pas tout : il faut le porter avec assurance et montrer sa force. Dans une société qui confond pouvoir et masculinité, la virilité affichée du soldat de la loi contribue à son autorité. Près d’un siècle plus tard, la série télévisée Une femme d’honneur, lancée sur TF1 en 1996, valorise une toute autre image du gendarme et de son métier. « Maître Pandore », l’ancien héros de l’histoire, a cédé la place à l’adjudantchef Isabelle Florent,...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search