Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Cinquième partie. Anthropologie du policier

Anthropologie du policier : le corps, le temps, l’espace

Jean-Noël Luc

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Maître Pandore, un gendarme superbe, Prit son cheval !
Et crân’ment l’enfourchant,
Dit à sa femme,
Le soleil brille sur l’herbe,
Je m’en vais faire une tournée dans les champs !
Poings aux côtés, la moustache en bataille […]
Les hommes, les femmes, les filles et la marmaille,
Tous s’écriaient : Ah ! quel grand épatant !
Maître Pandore, sur son coursier,
Se dressait dur comme de l’acier 1. »

Dans cette chanson de la Belle Époque, c’est d’abord l’allure du gendarme qui en impose à ses administrés. S’il reste essentiel, l’uniforme, passé ici sous silence, ne fait pas tout : il faut le porter avec assurance et montrer sa force. Dans une société qui confond pouvoir et masculinité, la virilité affichée du soldat de la loi contribue à son autorité. Près d’un siècle plus tard, la série télévisée Une femme d’honneur, lancée sur TF1 en 1996, valorise une toute autre image du gendarme et de son métier. « Maître Pandore », l’ancien héros de l’histoire, a cédé la place à l’adjudantchef Isabelle Florent,...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540