Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Quatrième partie. L’art de bien s’adapter

Politique de la Ville et enjeux sécuritaires : de nouvelles perspectives pour les métiers de la Police à la fin des Trente Glorieuses (1975-1985)

Thibault Tellier

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours des années 1970, l’action publique tend à se modifier en profondeur, en particulier dans le domaine de la maîtrise de l’urbanisation. Une conception plus mesurée – celle d’un État davantage « animateur » pour reprendre la formule de Jacques Donzelot et Philippe Estèbe 1 – plus désireuse de prendre en compte le rôle des collectivités locales succède à la conception volontariste qui s’est notamment traduite dans les deux décennies précédentes par les programmes de construction des grands ensembles. Du point de vue de la sécurité publique, cette inflexion remet en question l’étatisation de la police, effective en France depuis 1941. C’est en fait au cours des années 1975-1985 que s’opère un changement important qui consiste pour la police nationale à participer désormais à la mise en œuvre d’une politique locale de sécurité et donc à repenser le métier de policier à l’échelle des territoires. Mettant un terme à ce qui pouvait apparaître comme une « rupture du lien entre la pol...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540