Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métiers de police

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Catherine Denys
, 
Dominique Kalifa
, 
et al.

Quatrième partie. L’art de bien s’adapter

Routines et contraintes de la police urbaine à Anvers 1890-1914

Margo De Koster
Traduction de C. Aussage et adapté par J.-M. Berlière.

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1890 et 1914, les activités de la police municipale des villes belges les plus importantes ont subi des transformations comparables à celles observées dans les autres polices urbaines de la plupart des nations européennes à la même époque. À ce jour, toutefois, ces transformations n’ont été que rarement étudiées par les historiens belges. Contrairement à l’évolution récente sur le plan international, la recherche universitaire sur l’histoire de la police demeure très limitée en Belgique et reste dominée par une approche institutionnelle. L’intérêt des chercheurs a porté prioritairement sur l’histoire des polices avec pour résultat des travaux qui ne tenaient pour ainsi dire pas compte des pratiques policières. D’autres recherches se sont concentrées sur le développement du système policier belge comme un tout : en ce cas, la police est d’abord perçue comme un instrument du pouvoir central1. L’influence des dirigeants sur le déploiement local des forces policières est un aspect...

Auteur

C. Aussage et adapté par J.-M. Berlière. (Traducteur)

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540